Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Marcq-en-Barœul : 1/4 d'heure lecture au collège Lazaro

Publié le 18 janvier 2019 | Collège Éducation

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Au collège Lazaro de Marcq-en-Barœul, depuis la rentrée, l’initiative de la professeure de lettres classiques a fait mouche : faire lire les élèves en autonomie pendant un quart d’heure, après la pause déjeuner.

Les autres articles

Pas un bruit, pas un cri... La cour de récréation est étrangement silencieuse, les classes remplies. Comme tous les jours, à la pause méridienne, les élèves sont sagement assis. Seul résonne le bruit des pages qui se tournent lentement, un quart d'heure durant... Le calme qui règne dans le collège est impressionnant.

Lecture alias détente

Nous avons mis en place ce quart d'heure lecture à la rentrée de septembre, pour voir... Je suis la première surprise, je ne m'attendais pas à ce que ça marche aussi bien !

confie Claire Le Louarn, professeure de lettres classiques à l'initiative du projet.

Avec ses collègues professeurs de français, elle cherchait à améliorer la lecture et la compréhension de textes et à amener les jeunes à lire en dehors des temps d'apprentissage.

C'est un quart d'heure plaisir ! C'est devenu un rituel pour tous les élèves et les professeurs. Cela n'a pas été facile à mettre en place au départ, nous avons dû changer les horaires du collège et obtenir l'adhésion de tous à ce projet

confie Chantal Givert, principale du collège.

 

Amélioration du climat scolaire et de la concentration

Pari réussi ! 21 classes, plus de 500 élèves. Tout le monde lit de 13 h 40 à 13 h 55. Que ce soit en classe, en salle de sport, en permanence... Et les effets ne se sont pas fait attendre : La principale constate un climat scolaire rapidement amélioré et quasiment plus de retard des élèves.

Quant aux professeurs de français, ils constatent de vrais effets sur la compréhension des textes, une plus grande concentration des élèves. Ce moment de lecture est également fortement apprécié des jeunes.

Ça fait du bien ce temps de lecture après le repas, on se sent reposé

raconte Tessa qui lit un livre sur les hiéroglyphes.

On n'a pas toujours le temps de lire à la maison, avec nos activités, nos devoirs, nos loisirs... ça nous stimule de lire au collège, on lit de tout !

se réjouit Hippolyte qui lit un roman.

Toute la subtilité de ce dispositif a été de faire comprendre aux élèves que la lecture est un plaisir et que ce moment de lecture est différent des apprentissages. Pour cette raison, chacun est libre de ramener la lecture qu'il souhaite. BD, romans, magazines, documentaires, etc.

Et pour ceux qui oublieraient leur livre, des ouvrages sont à disposition dans chaque classe, fournis par le CDI du collège qui bénéficie de subventions du Département.

C'est une pause désormais incontournable dans la journée. Une pause à la fois individuelle et collective. On fait tous la même chose, tous ensembleconclut Chantal Givert, la principale.