Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Bray-Dunes : des lapins gèrent la dune du Perroquet

Publié le 16 décembre 2018 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le Département a procédé, début décembre 2018, à la réintroduction d’une centaine de lapins sur la dune du Perroquet à Bray-Dunes. Ceux-ci vont entretenir de façon écologique cet Espace naturel du Conservatoire du littoral, géré par le Département du Nord.

Les autres articles

Dans les années 70/80, la majorité des lapins de la dune du Perroquet, un Espace Naturel du Nord situé à Bray-Dunes, a été décimée par la myxomatose. Puis les renards, présents en grand nombre sur le site, ont empêché toute recolonisation de la dune par ces sympathiques quadrupèdes à longues oreilles.

C’est pourquoi le Département y a relâché, en deux fois, une centaine de lapins adultes. Capturés la veille sur la dune fossile de Ghyvelde, autre Espace Naturel du Nord, les lapins ont été préalablement vaccinés avant d'être rendus à Dame nature. 

Pour ce faire, les gardes départementaux, en lien avec la Fédération des chasseurs du Nord et le lycée agricole de Dunkerque, ont confectionné une dizaine de garennes, habitat des lapins constitué de branchages et de sable.

Il s'agit d'une expérimentation qui constitue une première en France et dont le succès semble très probable,

se félicite Lucien Lefèbvre, garde départemental.

Lapins malins

La mission des lapins ? Entretenir le site.

Virgine Helin, chargée de mission au service Agriculture, Eau et Environnement du Département, précise :

Les lapins, vrais auxiliaires de gestion du site, sont notamment friands des pousses d'argousier, une espèce d'arbuste très invasive. Ils vont permettre d’entretenir le site de façon naturelle et d’ouvrir le milieu dunaire. 

Pour Patrick Valois, vice-président du Département en charge de la Ruralité et de l'Environnement,

Cette opération, réalisée dans le cadre du programme européen Life+ Nature, dont le Département est un acteur majeur, va éviter l'intervention humaine régulière en faisant des lapins de véritables tondeuses écologiques ! 

Malins, les lapins !

 

Photos : Jérémy Pilch