Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les CIE, coup de pouce à l'insertion des allocataires du RSA

Publié le 20 décembre 2018 | Insertion Emploi

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le 600ème Contrat Initiative Emploi (CIE) financé par le Département vient d'être signé en présence de Jean-René Lecerf, président du Département.

Chiffre-clé

En novembre 2018, le nombre de foyers allocataires du Revenu de Solidarité Active (RSA) est descendu à 108 667. 

Les autres articles

Les signatures du 600ème CIE et du 1000ème emploi franc ont eu lieu dans un endroit plutôt inhabituel pour une événement officiel: le restaurant Pirates Paradise situé à Neuville-en-Ferrain. Si ce lieu a été choisi, c'est parce que l'entreprise a embauché 70 personnes depuis son ouverture en septembre 2018, et signé 3 CIE et 4 emplois francs.

Les signatures ont eu lieu en présence de Daniel Barnier, Préfet à l’égalité des chances, et de Nadine Crinier, Directrice régionale de Pôle Emploi. À leurs côtés, Jean-René Lecerf, président du Département, et Doriane Bécue, vice-présidente chargée de l'Insertion et du Retour à l'emploi, qui ont rappelé que

Le Département mène une politique volontariste en faveur du retour à l'emploi des allocataires du RSA. En finançant des CIE, il choisit de faciliter leur insertion professionnelle.

Le 600ème CIE a été signé avec l'entreprise TRISELEC, acteur de l'économie circulaire basé à Halluin.

CIE et emploi francs

Le CIE est un contrat dans le secteur marchand qui facilite, grâce à une aide financière pour l’employeur (subventions à l’embauche, exonérations de certaines cotisations sociales, aides à la formation, etc.), l’accès durable à l’emploi de personnes sans emploi rencontrant des difficultés sociales et professionnelles. Il permet des recrutements en CDI ou en CDD.

La création des emplois francs au 1er avril 2018 s'inscrit dans le renouveau de la politique de la ville. Elle vise à lutter contre le chômage et les discriminations à l'embauche dans les quartiers prioritaires. Parmi les 7 territoires d'expérimentation en France, les Hauts-de-France ont le meilleur taux de réussite, grâce à l'engagement partenarial de tous les acteurs.