Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le rugby dans un fauteuil

Solidarités

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Saviez-vous que le rugby se pratique aussi en fauteuil roulant ? On vous présente la section rugby fauteuil du Lille Iris Rugby 1924, l'un des 6 clubs handisports soutenus par le Département du Nord au titre de l'excellence sportive. http://lenord.fr/excellencesportive


Transcription textuelle :

[Musique]  

[Voix off] Ce sport se joue avec un ballon de volley. Les passes se font vers l'avant, il n'y a pas  de mêlée et pourtant c'est bel et bien du rugby. L'esprit d'équipe, l'intensité physique et les contacts ne trompent pas.  

[Eric MEURISSE, référent rugby au LRI 1924 et ancien international] C'est vrai que c'est un sport  qui a été totalement adapté à une population ayant un handicap particulier, puisque toutes les personnes qui font du rugby fauteuil ont un handicap des membres inférieurs et aussi des membres supérieurs. Si le rugby c'est un état d'esprit et de combativité sur le terrain,  là on est en plein dedans.  

[Voix-off] Parfois appelé "quad rugby", le rugby fauteuil est une discipline paralympique qui se joue à quatre contre quatre, avec des équipes mixtes.  

[Stéphanie BOYER, joueuse au LRI 1924] Moi je vous avouerais j'ai eu mon accident en 2001, au départ j'étais focalisée sur le regard des gens,  maintenant je m'en fous. Je fais ce que j'ai envie de faire c'est pas parce qu'on est en situation de handicap qu'on doit porter plus attention au jugement  des gens ou au regard des gens.  

[Information textuelle] Le rugby fauteuil est né au Canada dans les années 1970

[Voix off] Cette année le Lille rugby iris 1924 (LRI 1924) est devenu l'un des six clubs handisport de l'excellence sportive. L'aide du Département permettra de faire face aux dépenses du club entre les déplacements et l'achat des fauteuils fabriqués en Nouvelle-Zélande.  

[Guillaume BLANC, président du Lille Rugby Iris 1924] Une belle preuve de la part du Département du Nord d'apporter un soutien au handisport, c'est quelque chose d'assez rare et c'est déjà un premier point qui est positif, et puis ensuite le deuxième point bien entendu qui est la question financière. C'est que ça nous apporte un soutien financier aussi, qui nous permet de faire évoluer cette section-là, c'est une section qui coûte beaucoup d'argent, qui a besoin de beaucoup de moyens.  

[Voix off] Avec cette détermination et grâce au talent de l'équipe, voilà le club armé pour conquérir un prochain titre !  

[Musique]  

 

Images : Mourit RAKI

Journaliste : Arnaud RAES

Montage : Robert DUPREZ  

Département du Nord - Direction de la Communication - novembre 2018