Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Au collège Le Frison, des étoiles plein les assiettes

Publié le 23 novembre 2018 | Collège Éducation

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Grâce à l'implication de Grégory Deschodt, chef de cuisine au collège Robert Le Frison, les élèves ont profité d'un repas 100% bio et local préparé et servi par le chef étoilé nordiste Florent Ladeyn.

À voir aussi sur Facebook

"Ici je mange local"

th-475x1000-label appro local.jpg

Le Département a labellisé 40 établissements (38 collèges et 2 EHPAD).

De nombreux autres établissements sont déjà engagés dans la démarche (151 collèges au total) et pourront être primés prochainement.

Vidéos

Récemment récompensé de deux étoiles pour son engagement dans l'approvisionnement local, Grégory Deschodt est particulièrement engagé dans la démarche du bien-manger au quotidien.

La part des produits locaux et de qualité servis chaque jour aux demi-pensionnaires du collège Robert Le Frison avoisinne les 60%, avec de plus en plus de bio.

Récemment, le chef a mis en place un "coin anti-gaspi" au restaurant scolaire, où les élèves sont invités à venir déposer les aliments auxquels ils n'ont pas touché (tranche de pain, par exemple) et qui pourront être consommés juste après par d'autres élèves plus affamés. Il raconte :

J'essaie de donner du sens à ma cuisine, en valorisant les produits et mon équipe sans laquelle rien ne serait possible. Je veux montrer aux élèves que le Nord recèle non seulement des trésors gastronomiques mais aussi des talents humains exceptionnels.

C'est donc tout naturellement qu'il s'est tourné vers Florent Ladeyn pour proposer aux collégiens un menu 100% bio et local. Un projet auquel le chef étoilé a totalement adhéré, les deux hommes partageant les mêmes valeurs culinaires et citoyennes.

Je suis sensible à la démarche de Grégory car on travaille de la même façon, pour l'économie locale, le manger sain et l'écologie. Ce qu'il fait dans son établissement devrait devenir la norme !

explique Florent Ladeyn.

En attendant, élèves et équipes éducatives se sont régalés, tout en faisant des découvertes et une belle rencontre.

J'avais vu le chef à la télé mais je ne peux pas aller au resto. Là j'ai pu lui parler et goûter sa gastronomie. C'était délicieux... pourtant, je suis difficile !

témoigne une élève de troisième.

Et son voisin de table d'ajouter :

Moi j'ai goûté de la sauge frite... je ne savais même pas que ça se mangeait !

 

Photo : l'équipe production, distribution et plonge du restaurant scolaire du collège Le Frison (J. Pilch)