Version imprimable - Nouvelle fenêtre

À Caudry, le musée sort de ses murs

Publié le 05 novembre 2018 | Enfance Famille Santé

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

De septembre à décembre, le musée des Dentelles et Broderies de Caudry s’est exporté dans les collèges, les EHPAD et les UTPAS du secteur. Ce fut le cas à l'UTPAS de Caudry où un travail a été mené avec les familles pour contribuer à créer des liens entre parents et enfants et changer leur regard sur les travailleurs sociaux qui les accompagnent.

Les autres articles

C'est un moment privilégié qui attend ce jour-là une dizaine d'enfants et leurs mamans : une rencontre à l'UTPAS de Caudry qui leur permet de se retrouver. Mais ce mercredi d'octobre a un caractère particulier : deux caravanes stationnent sur le parking.

Dans la première, tout ce petit monde va découvrir un mini-musée dans lequel il aura la possibilité de toucher les différents objets présents. Car ici, l'animatrice du musée des Dentelles et Broderies de Caudry met entre toutes les mains des objets et tissus pour que chacun puisse exprimer ce qu'il ressent. Dans la caravane voisine, c'est Fil-à-Fil, un spectacle de danse qui attend un autre groupe. Assis sagement, mamans et enfants suivent avec attention la chorégraphie sur fond de témoignages d'anciens salariés de l'industrie dentellière.

 

Un regard plus positif sur les travailleurs sociaux

Fil-à-fil est un spectacle de danse sur le thème de la dentelle assuré dans une caravane par la compagnie Les Nouveaux Ballets du Nord-Pas-de-Calais. 

 

Ces deux animations entrent dans le cadre d'un projet construit sur le long terme qui s'inscrit dans le dispositif "Le musée sort de ses murs" mis en place par la DRAC et porté par le musée de Caudry qui a été labellisé par le ministère de la Culture en 2018. Un projet aussi en lien avec les actions des Nouveaux Ballets du Nord-Pas-de-Calais qui proposent notamment le spectacle Fil-à-Fil. 

Nous avons commencé par une visite ludique du musée en juin car c'est un lieu qui peut impressionner, puis nous avons organisé trois ateliers plastiques à l'UTPAS en septembre

explique Pascaline Kempf, agent d'animation au sein de l'UTPAS.

Notre objectif est de les aider à pousser plus facilement les portes des musées à l'avenir 

poursuit Angélique Chevalier, l'animatrice du musée.

 

Une activité faite ensemble

Au-delà de la démarche culturelle, l'objectif de ce projet était de proposer aux parents des activités favorisant le lien avec leurs enfants :

Ça m'a permis de faire autre chose que les devoirs avec mon fils, c'est une activité qu'on a faite ensemble et ça me donne un regard plus positif sur les travailleurs sociaux

témoigne Christine.

Cela nous permet d'aborder notre relation avec eux différemment, de proposer autre chose qu'un simple accueil, de leur donner une ouverture vers de nouvelles activités

confirment Gwendoline et Maureen, l'assistante sociale et l'infirmière qui reçoivent et accompagnent ces familles à l'UTPAS.

Les enfants présents apprécient eux aussi ce temps particulier avec leur maman :

J'ai tout aimé ! Et surtout que ce soit en famille

confie Sarah.

Donovan, lui, s'est beaucoup amusé en réalisant un attrape-rêve aux côtés de sa mère. Pour tous ces enfants et ces parents, ce sont autant d'occasions de se construire de beaux souvenirs en commun et de se donner envie d'en créer d'autres.

Pour conclure ce projet, une rencontre intergénérationnelle devrait avoir lieu fin novembre à l'EHPAD. La Dentelière où un atelier commun sera proposé.

Photos : D. Lampla et I. Quilbé Da Silva