Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Réseaux points-nœuds cyclables dans le Nord : une 1ère en France !

Publié le 18 septembre 2018 | Voirie Mobilité

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le tout premier réseau points-noeuds cyclable français va voir le jour en Flandre, dans le cadre du projet Eurocyclo qui vient d'être officiellement lancé. Une action innovante pilotée par le Département du Nord.

Chiffres-clés

Le réseau points-nœuds vélo Vallée de la Lys & Monts de Flandre, c'est :

  • 800 km de parcours
  • 2 533 panneaux
  • 150 000 cyclo-touristes attendus chaque année

Le projet Eurocyclo

D'une durée de 4 ans, le projet comprend le déploiement de voies vertes dédiées à la pratique du vélo autour des 3 grands itinéraires européens EuroVelo transfrontaliers (EuroVélo-routes 3,4 et 5) et le déploiement du dispositif "réseaux points-nœuds" qui y sera rattaché.

Depuis plusieurs années, le vélotourisme connaît un essor exceptionnel partout en Europe. Mais le plus gros marché du vélotourisme européen se situe à nos portes : Allemagne, Pays-Bas et Flandre. Le territoire transfrontalier dont fait partie le Nord jouit donc d'un très gros potentiel de développement économique lié au vélotourisme.

Les réseaux points-nœuds cyclables

Afin de faire profiter le territoire de cet engouement européen pour le tourisme itinérant à vélo, le Département a conçu un premier réseau de points-noeuds cyclable avec le soutien du FEDER (Fonds Européen de Développement Régional). Sur le même principe que ce qui existe déjà pour la randonnée pédestre, les cyclistes pourront ainsi créer leurs propres itinéraires via un réseau de jonctions numérotées.

La carte du réseau points-noeuds cyclable sera disponible dans les offices de tourisme des territoires concernés. 

Le tout premier réseau français permettra de sillonner la Vallée de la Lys et les Monts de Flandre. Il sera matérialisé par des panneaux verts identiques à ceux utilisés chez nos voisins belges et hollandais.

L'objectif premier est de développer le cyclo-tourisme mais nous avons aussi pensé le réseau points-nœuds cyclable pour les déplacements du quotidien, par exemple entre le domicile et une gare

explique Patrick Delattre, chargé de la mise en œuvre du projet au Département.

De plus, les réseaux pourront êre évolutifs dans les services proposés (lien avec des équipements culturels, avec le réseau des cafés-randos, etc.), et dans les équipements de sécurité.

En mars 2020, un deuxième réseau sera mis en place dans l'Avesnois, puis deux autres pourraient encore suivre, assurant ainsi le maillage complet du territoire départemental.

 

 

Le "plan vélo" du Département

Le projet Interreg Eurocyclo est l'un des volets du nouveau schéma cyclable départemental. Adopté le 29 juin dernier, il vise à renforcer le maillage des réseaux cyclo-touristiques existants.

Pour Patrick Valois, vice-président chargé de la ruralité :

Ce nouveau plan va permettre de doubler le nombre de kilomètres de voies cyclables dans le Nord et de rendre le réseau plus lisible, en s'inspirant de ce qui se passe de l'autre côté de la frontière et qui fonctionne très bien.

Le Département consacre 1,5 million d'euros par an à ce projet qui permettra de pédaler sur 90 km de voies vertes et 21 boucles cyclo-touristiques, sans oublier bien sûr les nouvelles véloroutes transfrontalières.