Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Des services plus accessibles grâce au FALC

Solidarités

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

L'unité territoriale d'Aulnoye et Le Quesnoy a révolutionné sa manière de communiquer avec les usagers. A la lumière de la méthode FALC (Facile à Lire et à Comprendre), les courriers et les plaquettes de cette UTPAS ont été entièrement revus pour en faciliter l'accès au public.


Transcription textuelle :

[musique]

[journaliste] L'unité territoriale d'Aulnoye de Le Quesnoy a révolutionné sa manière de communiquer avec les usagers. Après plusieurs mois de travail, les courriers et la plaquette de l'UTPAS ont été entièrement revus à la lumière de la méthode Facile à Lire et à Comprendre.

[Valérie Caille] Il faut prendre dans ce qui est le plus important pour l'usager de savoir en premier. Quand il a rendez-vous, c'est la date et l'heure, c'est le lieu et après seulement, aller dans la déclinaison des différentes informations. Donc là, en fait, c'est le courrier que nous utilisions précédemment dans sa version originale. Et ça, c'est le courrier qui a été créé en Facile à Lire et à Comprendre.

[journaliste] Cette accessibilité passe aussi par des photos pour situer les lieux et par des illustrations choisies par un groupe de travail dans lequel les usagers, concernés par le handicap ou l'illettrisme, ont pu s'exprimer.

[Robert Lebrun] C'est bien que des professionnels... Bon, les professionnels ils savent faire mais je crois qu'on peut demander aussi à ceux qui ne sont pas professionnels de participer. Et au moins, ça donne un ensemble et puis au moins ont fait émerger quelque chose de cohérent.

[journaliste] Vous le voyez, tout est fait ici pour favoriser l'accessibilité des services à l'image de ce document réalisé pour une manifestation organisée cet été au forum antique de Bavay. Il a été entièrement rédigé en FALC avec les informations essentielles, écrites de manière simple et très imagée. Une réflexion a aussi été menée sur le nom des salles de l'UTPAS. Elles ont toutes été renommées avec des noms de fleurs, pour être plus facilement identifiables par les usagers, à l'image de la salle parents-enfant derrière moi qui est devenue la salle "coquelicot". Les agents ont également été sensibilisés au FALC lors des conversations téléphoniques car cette méthode s'applique à tous les langages. Et les résultats sont au rendez-vous.

[Cathy Auquier] On a moins de personnes qui ne viennent pas à leur rendez-vous. Quand la famille vient avec tous ces documents, c'est vrai que le dossier est complet. On n'a pas à rappeler la famille pour qu'elle renvoie des documents, et caetera. C'est plus simple d'utilisation pour tous.

[Valérie Caille] Justement, l'expérimentation a permis de montrer que des personnes qui n'étaient pas absolument en situation de handicap disaient que ça était même aidant pour eux.

[journaliste] Chacun trouve donc un intérêt à cette démarche, menée de concert avec de nombreux partenaires du territoire. Et pour compléter ces démarches, le groupe de travail a créé cette carte. Elle porte le logo du département et permet aux usagers les plus fragiles de se faire accompagner dans leurs démarches ou dans la compréhension de documents au sein d'institutions partenaires, telles que Pôle emploi, le trésor public ou encore l'assurance maladie.

[musique]