Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Paroles d'élu.e : Joëlle Cottenye

Collège

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le 3 septembre, les 140 000 collégiens du Nord ont fait leur rentrée scolaire. A cette occasion, Joëlle Cottenye, Vice-présidente en charge des collèges et de l'éducation, revient sur l'implication du Département du Nord en faveur de l'épanouissement des collégiens et du numérique éducatif.

Transcription textuelle :

[musique]

[Journaliste] En matière d’éducation, le Département va au-delà de ses compétences, pourquoi ?

[Joëlle Cottenye, Vice-présidente chargée de l’Éducation et des Collèges] Nous avons une très grande ambition en direction de tous les jeunes collégiens du département du Nord, à savoir 138 000 collégiens et pour laquelle nous essayons de mettre en place un certain nombre de politiques, au-delà des compétences légales, pour apporter une plus-value éducative et accompagner l'épanouissement de nos jeunes.
Nous avons une grande ambition en direction du projet éducatif du collégien, qui met véritablement le jeune, donc le collégien, au coeur du dispositif. Ce sont des actions qui sont basées sur trois axes : sport, culture, avenir et citoyenneté qui permettent de découvrir et de faire des actions dans ces trois thématiques, et aussi pouvoir développer leur épanouissement, leur esprit critique, leur notion de solidarité entre eux et surtout, être une véritable plus-value dans leur épanouissement et dans leur scolarité.

[musique]

[Journaliste] D’autres politiques sont concernées ?

[Joëlle Cottenye] Le mot éducation est un mot extrêmement large, qui permet de travailler en toute transversalité et de façon extrêmement décloisonnée puisque nous travaillons en direction aussi de la culture, du sport mais aussi du social, de l'approvisionnement local aussi puisque nous travaillons aussi avec des producteurs locaux, ce qui permet véritablement de tracer une ligne directrice extrêmement claire, fixe mais tout en ouvrant nos éventails d'actions pour accompagner au mieux nos jeunes et surtout les mener vers leur avenir et vers leurs épanouissement professionnel, certes, mais personnel surtout.

[musique]

[Journaliste] Pourquoi investir le champ du numérique ?

[Joëlle Cottenye] Le numérique est aujourd'hui à un rendez-vous absolument incontournable puisque nous sommes vraiment tournés vers l'avenir.
85% des métiers de 2030 n'existent pas aujourd'hui, donc il y a une grande page blanche à écrire à ce sujet. Donc nous avons vraiment l'intention et une très grande ambition en cette matière de ne pas rater le rendez-vous de l'avenir, le rendez-vous du numérique, bien sûr en étant tout à fait vigilants sur les équipements que nous allons pouvoir apporter au sein des établissements des collèges du Nord mais aussi les usages donc c'est pour ça que nous travaillons en lien avec l'Éducation nationale. Nous travaillons aussi beaucoup avec de nombreux acteurs économiques que ce soient des entreprises, des chambres consulaires ou même également des écoles, qui sont complètement impliqués dans le numérique, pour faire que ce rendez-vous soit un rendez-vous collectif, soit un rendez-vous efficace et puis surtout faire en sorte que nos jeunes qui vivent dans ce milieu du numérique et de l'avenir puissent être efficaces pour eux.

[musique]

Bonne rentrée !


Transcription textuelle :

[musique]  

[Journaliste] En matière d’éducation, le Département va au-delà de ses compétences, pourquoi ?

[Joëlle Cottenye, Vice-présidente chargée de l’Éducation et des Collèges] Nous avons une très grande ambition en direction de tous les jeunes collégiens du département du Nord, à savoir 138 000 collégiens et pour laquelle nous essayons de mettre en place un certain nombre de politiques, au-delà des compétences légales, pour apporter une plus-value éducative et accompagner l'épanouissement de nos jeunes.  

Nous avons une grande ambition en direction du projet éducatif du collégien, qui met véritablement le jeune, donc le collégien, au coeur du dispositif. Ce sont des actions qui sont basées sur trois axes :  sport, culture, avenir et citoyenneté  qui permettent de découvrir et de faire des actions dans ces trois thématiques, et aussi pouvoir développer leur épanouissement, leur esprit critique, leur notion de solidarité entre eux et surtout, être une véritable plus-value  dans leur épanouissement et dans leur scolarité.  

[musique]  

[Journaliste] D’autres politiques sont concernées ?

[Joëlle Cottenye] Le mot éducation est un mot extrêmement large, qui permet de travailler en toute transversalité et de façon extrêmement décloisonnée puisque nous travaillons en direction aussi de la culture, du sport  mais aussi du social, de l'approvisionnement local aussi  puisque nous travaillons aussi avec des producteurs locaux, ce qui permet véritablement de tracer une ligne directrice extrêmement claire, fixe mais tout en ouvrant nos éventails d'actions  pour accompagner au mieux nos jeunes et surtout les mener vers leur avenir  et vers leurs épanouissement professionnel, certes, mais personnel surtout.  

[musique]  

[Journaliste] Pourquoi investir le champ du numérique ?

[Joëlle Cottenye] Le numérique est aujourd'hui à un rendez-vous absolument incontournable  puisque nous sommes vraiment tournés vers l'avenir.  

85% des métiers de 2030 n'existent pas aujourd'hui, donc il y a une grande page blanche à écrire à ce sujet. Donc nous avons vraiment l'intention et une très grande ambition en cette matière de ne pas rater le rendez-vous de l'avenir, le rendez-vous du numérique, bien sûr en étant tout à fait vigilants sur les équipements que nous allons pouvoir apporter au sein des établissements des collèges du Nord mais aussi les usages donc c'est pour ça que nous travaillons en lien avec l'Éducation nationale. Nous travaillons aussi beaucoup avec de nombreux acteurs économiques que ce soient des entreprises, des chambres consulaires ou même également des écoles, qui sont complètement impliqués dans le numérique, pour faire que ce rendez-vous soit un rendez-vous collectif, soit un rendez-vous efficace et puis surtout faire en sorte que nos jeunes qui vivent dans ce milieu du numérique et de l'avenir puissent être efficaces pour eux.  

[musique]

Bonne rentrée !