Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le numérique au cœur des collèges du Nord

Publié le 31 août 2018 | Collège Éducation

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Depuis 2015, le Département a mis l’accent sur le déploiement du haut débit, de l'ENT (Environnement Numérique de Travail) et sur l'équipement numérique des établissements. Objectif: accompagner les usages au service des apprentissages et préparer les collégiens aux métiers de demain.

Les nouveautés de la rentrée en un coup d'oeil

Le numérique, priorité du Département

Un appel à projets va être lancé en partenariat avec l'Académie de Lille auprès des établissements pour développer les usages du numérique et les pratiques innovantes.

Un portail départemental sur l'ENT

Ce portail propose des informations utiles sur les aides et les services proposés par le Département du Nord en direction des familles et des collèges.

De nouvelles politiques volontaristes

Parmi les nouveaux dispositifs, le transport vers les lieux culturels ou encore les résidences d'artistes dans les collèges.

L'outil "Mon collège de secteur"

Un outil intuitif pour permettre aux parents de CM2 de trouver le collège de rattachement de leurs enfants.

Des collèges réhabilités ou reconstruits

En cette rentrée, les travaux de réhabilitation se terminent dans deux établissements Jean-Moulin à Wallers et Montaigne à Poix-du-Nord. A Roubaix, le collège Albert-Samain a été reconstruit.

Vidéos

Salles numériques, haut débit, vidéoprojecteurs, robots, imprimantes 3D... les collèges du Nord poursuivent leur mue numérique. Ainsi, la totalité des 202 collèges sont désormais reliés au haut débit. Chaque établissement a également été doté d’un ENT (Environnement Numérique de Travail) pédagogique et interactif fin 2017.

Cette priorité doit répondre à des enjeux fondamentaux: permettre aux collégiens de bien appréhender ces nouveaux outils, de ne pas être victime de la fameuse fracture numérique, sociale et territoriale, et de les préparer à intégrer le monde du travail de demain dans les meilleures conditions.

Apprendre en s'amusant

Au collège Eugène-Thomas à Le Quesnoy par exemple, élèves et enseignants ont déjà intégré les nouveaux usages permis par le numérique dans plusieurs matières.

Pour les élèves, le numérique est plus ludique, et c’est de leur temps, ça semble inné pour eux,

lance Jean-Pierre Castelli, professeur de Sciences de la vie et de la Terre.  

Au collège, les tablettes ont une vocation scientifique permettant d’étudier la météo, la respiration, l’oxygène…

C’est trop bien, c’est mieux que de copier !

clame Thémis, élève de 5ème.

De son côté, Jérôme Bondu, professeur de Technologie et farouche adepte de nouvelles pratiques numériques, confirme :

Les cours se font essentiellement à base de manipulations. Le par cœur n’est pas utile. Les élèves développent de nouvelles compétences, se confrontent à une réalité concrète grâce à l’imprimante 3D. Un sens supplémentaire est ainsi en éveil, celui du toucher. 

Parfois, la vie de collégien est simple comme un clic !

Des maths 2.0

Au collège Van der Meersch de Mouvaux, près de Lille, Guillaume Mordo, enseignant en mathématiques, innove en utilisant le numérique et des QR codes dans ses cours.

Collège Mouvaux numérique.Lampla

Au collège Van der Meersch, les élèves travaillent avec des QR codes ! Photo Dominique Lampla.

Il utilise par exemple son smartphone pour scanner des QR codes brandis par les élèves lors d'interrogations interactives. Les réponses apparaissent ensuite sur l’écran blanc de l’espace numérique de travail et chacun voit s’il a bon, ou pas. Il rend ainsi le travail avec les élèves beaucoup plus interactif.

Les élèves peuvent même enregistrer ce qu’ils font dans une sorte de cloud afin de pouvoir travailler de chez eux après les cours. Et ils en redemandent !