Version imprimable - Nouvelle fenêtre

RSA: ces entreprises qui s'engagent

Solidarités

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

La société ONET Logistique a recruté cet hiver 24 personnes en ciblant pour ces postes pour des allocataires du RSA orientés par le Département et ses partenaires.


Transcription textuelle : 

[Musique]

[Voix off] Benoît Galy est un patron engagé. Quand il a lu dans la presse que le Département du Nord œuvrait pour le retour à l'emploi des allocataires du RSA, le directeur d'ONET Valenciennes n'a pas hésité longtemps.

[Benoît Galy] L' idée était de pouvoir donner leur chance à ce type de public, en leur disant : écoutez, vous voulez revenir l'emploi, moi j'ai des postes à proposer, il n'y a pas de raison qu'on ne s'entende pas.

[Voix off] À la clé, 24 postes de cariste magasinier, un tiers de ses recrutements de l'année, fléchés donc pour des candidats orientés par la plateforme emploi et insertion, et tous ses partenaires.

[Baya Saïdi] On travaille donc d'abord avec les partenaires du territoire, c'est-à-dire qu'on établit une fiche de poste avec l'entreprise, qu'on diffuse aux partenaires qui s'occupent d'allocataires du RSA: les PLIE, missions locales, Pôle Emploi, les chantiers d'insertion. On coordonne et on facilite le circuit-court entre les entreprises et les allocataires [Voix off] Information, tests écrits, entretien, les candidats, comme Jean-François, y croient.

[Jean-François] J'ai un tunnel devant moi, et je vois un petit rayon au bout. Je vois pas la lumière, mais je vois un petit rayon. Après peut-être il y aura de la lumière...

[Voix off] Et c'est justement Jean-François que nous retrouvons quelques semaines plus tard. Sa candidature a été retenue pour une formation grâce au dispositif régional Pass'emploi.

[Jean-François] Un peu apeuré au départ parce que quand on n'est jamais monté dans une machine comme ça, c'est comme quand on passe son permis voiture, on se demande comment je vais faire tout ce qu'on me demande en même temps. Et puis après, à force de pratiquer, les formateurs qui sont là pour expliquer et pour bien diriger, corriger quand on fait une mauvaise erreur ou quoi, et puis après ça s'est très bien passé

[Voix off] Les plus motivés, comme lui, ont enchaîné dans la foulée avec un contrat CDD de six mois, un premier pas vers un emploi durable.

[Benoît Galy] Ils pourront aussi bénéficier de cette formation pour prétendre aller postuler ailleurs. Et peut-être auront-ils même plus confiance en eux en ayant eu cette première expérience pour certains, ou en ayant eu cette expérience récente parce que certains ont quitté l'emploi depuis très longtemps. Si on peut y contribuer c'est bien.

[Voix off] Grâce aux chefs d'entreprise comme Benoît Galy, 10 900 allocataires du RSA ont retrouvé le chemin de l'emploi depuis 2015.