Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le Laboratoire départemental public

Publié le 04 juin 2018

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Rattaché depuis 1989 au Département du Nord, le Laboratoire départemental public a emménagé en 1991 sur le domaine du CERTIA à Villeneuve d’Ascq.

Après plusieurs phases d’agrandissement et de rénovation, ce sont maintenant près de 1500 m2 de locaux techniques adaptés qui sont dédiés à la réalisation d’analyses.

Le Laboratoire départemental public joue un rôle clé dans la protection des consommateurs. Il participe, entre autres, à la surveillance des maladies animales transmissibles à l’homme (brucellose, salmonelloses , encéphalopathies spongiformes subaiguës transmissibles...) à la recherche, dans les denrées d’origine animale, de germes pathogènes (listéria, salmonelles...) et de résidus susceptibles d’être toxiques pour l’homme (métaux lourds, anabolisants, résidus médicamenteux...). Il contribue également à la surveillance et à la prévention des maladies contagieuses animales.

En tant qu’outil d’aide au diagnostic, il permet aux vétérinaires et aux éleveurs confrontés à une pathologie dans un élevage de poser un diagnostic précis et donc de mettre en place des traitements et des mesures de prévention adaptés.

Le Laboratoire départemental public participe à différents réseaux d’épidémiosurveillance : RESAPATH (réseau d’épidémiosurveillance de l’antibiorésistance des bactéries pathogènes animales), SAGIR (réseau de surveillance des maladies de la faune sauvage), RNOEA (réseau national d’observations épidémiologiques en aviculture).

Le rattachement du laboratoire au Département du Nord lui permet d’assumer ses missions avec la plus totale impartialité.

A compléter