Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le secteur santé animale

Publié le 24 mai 2018

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le secteur santé animale du Laboratoire départemental public comprend différentes cellules techniques :

Le secteur santé animale du Laboratoire départemental public comprend différentes cellules techniques :

La cellule technique autopsie : l’observation des lésions macroscopiques permet de poser un diagnostic ou une suspicion. La réalisation de prélèvements, sur le matériel d’autopsie, à destination des autres cellules techniques, a pour but de confirmer ou de préciser ce diagnostic. La connaissance du type de prélèvements devant être effectués et la maîtrise de la technique de prélèvements permettent d’obtenir un résultat de qualité.

La cellule technique bactériologie recherche et identifie des bactéries pathogènes sur divers types de prélèvements d’origine animale ou liés à l’environnement des élevages : pièces anatomiques prélevées lors des autopsies, écouvillonnage de sécrétions d’origines diverses, matières fécales, lait, chiffonnettes, fonds de boîtes… Elle évalue également, au moyen d’antibiogrammes, la sensibilité ou la résistance des bactéries pathogènes vis-à-vis de différents antibiotiques. La réalisation d’antibiogrammes est un des outils permettant de détecter et de maîtriser l’apparition de souches antibiorésistantes.

La cellule technique immunosérologie recherche des anticorps, la présence d’anticorps spécifiques étant le signe du contact entre l’animal et un pathogène, ou des antigènes dont la présence indique la contamination de l’animal par le pathogène correspondant. Ce type d’analyses est réalisé à partir de sérums ou plasmas de différentes espèces animales (bovins, ovins, caprins, porcins et volailles), soit dans le cadre d’actions réglementaires (prophylaxies, transactions d’animaux...), soit dans le cadre de diagnostics vétérinaires.

La cellule technique parasitologie réalise des recherches et éventuellement des quantifications de parasites digestifs ou pulmonaires. Elle effectue également, à partir de prélèvements de muscles réalisés en abattoirs, des recherches de trichines, parasite transmissible à l’homme. .

La cellule technique ESST réalise les recherches de la protéine PrPsc dans le cadre du dépistage des Encéphalopathies Spongiformes Subaigües Transmissibles (« vache folle » et tremblante) à partir d’un prélèvement réalisé, à l’abattoir ou à l’équarrissage, sur l’encéphale de bovins, d’ovins et de caprins.

La cellule technique PCR réalise la recherche de différents pathogènes (parasites, bactéries, virus) par amplification et détection d’un fragment de matériel génétique spécifique.

Les techniques d’analyses mises en place dans ce secteur santé animale permettent de diagnostiquer les principales pathologies rencontrées sur les animaux de rente, la faune sauvage et les animaux de sport et de compagnie. Lorsque le laboratoire n’est pas à même de réaliser une technique il assure la transmission du prélèvement à un laboratoire spécialisé.

BOVINS OVINS CAPRINS

Vous trouverez dans cette rubrique la liste générale des prestations proposées par le laboratoire pour les bovins/ovins/caprins.

Les tableaux joints vous précisent les méthodes d’analyses mises en place par le laboratoire ainsi que leurs références, les matrices à transmettre ainsi que l’accréditation éventuelle du laboratoire pour les techniques employées.


A compléter