Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Approvisionnement local : élèves et producteurs s’y retrouvent

Publié le 17 avril 2018 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Depuis 2015, le Nord encourage le réflexe local dans les restaurants scolaires des collèges. Un partenariat gagnant-gagnant pour les producteurs et pour les élèves demi-pensionnaires. Immersion au sein du restaurant du collège de Bailleul en Flandre.

Pour l'approvisionnement local dans nos assiettes

Le Département est là !

Chiffres-clés

  • 115 collèges du Nord ont intégré la démarche
    d'approvisionnement local, soit 37 000 collégiens
  • 125 000 repas servis/jour dans les collèges, EHPAD,
    maisons de l'aide sociale à l'enfance...
  • + 50% du chiffre d'affaires de la plateforme approlocal.fr généré par les chefs de collèges

Les autres articles

Actualités

Aujourd'hui, le menu du jour affiche du sauté de porc préparé par Freddy Vendeville, chef de cuisine du collège Maxime-Deyts.

Environ ¾ des viandes, poissons et légumes sont fournis en approvisionnement local. Cela permet de supprimer pratiquement toutes les boîtes de conserve.

indique-t-il d'emblée. Un tour de force, quand on sait que la demi-pension du collège Deyts est l'une des plus importantes du Département, avec près de 700 repas servis par jour.

 

Des viandes 100% locales

Côté viandes, c'est l'association des Éleveurs des plaines et des beffrois, basée à Hazebrouck, qui approvisionne le collège.

Nous avons été accompagnés par la Chambre d'Agriculture Nord - Pas-de-Calais pour développer trois filières sur le porc, la volaille et le lapin 

explique Damien Carton, président de l'association et éleveur de porcs à Herzeele.

Toutes nos bêtes sont garanties 100% locales. Nous appliquons des règles strictes en matière de respect du bien-être de l'animal et d'alimentation 100% végétale.

Ce cahier des charges, gage de qualité, permet aux producteurs de l'association de travailler avec de nombreux collèges, lycées, écoles, maisons de retraite, entreprises de Flandre.

 

Un marché en pleine expansion

La qualité des mets confectionnés participe également à la réduction du gaspillage, autre combat dans lequel le Département s'investit.

L'approvisionnement local présente également un intérêt économique pour le monde agricole, à travers un partenariat gagnant-gagnant avec les établissements.

La démarche du groupement d'achat assure des revenus pérennes aux éleveurs qui ont parfois l'opportunité, comme je vais le faire, d'embaucher du personnel. C'est aussi une façon de soutenir nos abattoirs.

explique Damien Carton.