Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Approvisionnement local : des frites made in 59 !

Publié le 11 avril 2018 | Solidarité entre les territoires

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Deux fermes ont particulièrement retenu l’attention de Patrick Valois, vice-président du Département du Nord en charge de la Ruralité et de l’Environnement, lors de sa visite dans le Cambrésis, le 10 avril 2018. Chacune avec des atouts et des savoir-faire bien différents.

Pour l'approvisionnement local dans nos assiettes

Le Département est là !

Les autres articles

À Bazuel, Frédéric Dehaussy est le roi de la pomme de terre. Il la cultive sur 30 hectares pour la transformer en frites made in Cambrésis. Pour ce faire il a investi il y a 11 ans dans un atelier de transformation moderne qui emploie au total 9 personnes.

Ses débouchés ? L’approvisionnement local, au travers des lycées, et surtout des collèges, qui représentent 70 % de sa production de frites sous vide, prêtes à cuire.

Pour développer notre activité, nous avons créé, avec une dizaine de producteurs locaux, une plateforme logistique, les Paysans du Grand Hainaut. Cette association regroupe à la fois des producteurs laitiers et de légumes. Elle nous permet de mutualiser les moyens de production, de livraison, ainsi que de la main d’œuvre. Nous ne fournissons que des produits de saison

explique Frédéric Dehaussy.

Les collectivités peuvent retrouver les productions des Paysans du Grand Hainaut sur le site Approlocal.fr

 

Ferme Francois Honnechy. Lampla

La Ferme François à Honnechy. Photo D. Lampla.

 

Laurence François boit du petit lait

Dans la ferme familiale des François, à Honnechy, Laurence, jeune agricultrice, s’est lancée en 2011 dans la vente directe de produits laitiers (beurre, yaourts, glaces, fromage blanc, gâteaux…).

Au départ, on ne pensait vendre que dans le magasin de la ferme, et puis le bouche à oreille a commencé. Très vite, des commerçants locaux ont acheté nos produits et de fil en aiguille, on en est venu à fournir les collectivités, comme les écoles de Caudry et le collège Jean-Rostand du Cateau-Cambrésis qui nous fait des commandes tous les mois ! 

raconte Laurence François.

Pour Patrick Valois, vice-président du Département du Nord chargé de la Ruralité et de l’Environnement:

On note que l’approvisionnement local produit des effets bénéfiques sur le gaspillage dans les collèges. Grâce à tout un travail pédagogique et des actions de sensibilisation, les productions locales gagnent du terrain sur les produits industriels.

115 collèges publics du Nord s'approvisionnent déjà localement. Un label a été lancé lors du dernier salon de l'agriculture pour récompenser les établissements les plus vertueux en la matière.