Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Des services de prévention santé au plus près des Nordistes

Publié le 14 mars 2018 | Enfance Famille Santé

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

A Douai, Marie-Annick Dezitter, vice-présidente en charge de la santé, de la prévention et de la communication a rencontré les équipes du SPS (service de prévention santé). Photos : D. Lampla

Le Nord compte 10 services de prévention santé qui effectuent leur consultations sur 37 lieux, répartis sur l'ensemble du département. Les professionnels y proposent un accueil, une écoute et un accompagnement gratuits.

Pour votre santé

Baseline Le Département est là !

Géolocalisation

Les autres articles

Ils sont médecins, infirmiers, assistants de service social ou secrétaires, et sont regroupés au sein du Service de Prévention santé.

À Douai, comme dans tous les autres SPS répartis sur le département, ces équipes pluridisciplinaires accueillent quotidiennement des nordistes qui expriment différents besoins en matière de santé.

Nous proposons des consultations de prévention qui permettent aux Nordistes, quel que soit leur âge et leur condition de bénéficier d'un point sur leur santé, de réaliser un dépistage (VIH, tuberculose, infections sexuellement transmissibles, hépatites virales...) grâce au CeGIDD (Centre Gratuit d'Information, de Dépistage et de Diagnostic), ou de mettre à jour leur vaccination

explique Isabelle Van Kelf, responsable du SPS de Douai.

 

Un service ouvert gratuitement à tous avec une attention portée aux plus fragiles

 

visite de Marie-Annick Dezitter au SPS de Douai. Photo : D. LamplaMarie-Annick Dezitter a visité le Service de Prévention Santé de Douai le mercredi 14 mars. Elle a été accueillie par Cathy Khun, directrice de la Direction territoriale de prévention et d'action sociale du Douaisis et Isabelle Van Kelf, responsable du Service de prévention santé de Douai. Photos : D. Lampla

 

Les professionnels assurent également un accompagnement de santé individuel ou collectif : aide dans les démarches d'accès au soin, orientation vers un bilan de santé, accompagnement des comportements à risque (tabac, alcool, drogue, sexe, jeux, troubles alimentaires...). 

Le SPS est ainsi ouvert gratuitement à tous les Nordistes qui souhaitent recevoir une information sur la thématique de la santé. Et une attention particulière est portée aux personnes les plus fragiles : les jeunes, les personnes allocataires du RSA, les personnes âgées ou en situation de handicap.

Les professionnels du SPS proposent aussi une approche globale, qui tient compte de l'ensemble des facteurs qui impactent le quotidien (prise en compte du handicap, de la santé mentale, de l'estime de soi...). Ils contribuent ainsi au mieux-être des plus fragiles.