Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les 60 ans du Grand prix de Denain, vus par des collégiens

Publié le 13 mars 2018 | Culture Sport

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le dimanche 18 mars 2018 a lieu la course cycliste du Grand prix de Denain qui célèbre son 60ème anniversaire. Voici son histoire, comptée par les élèves du collège Gambetta à Lys-Lez-Lannoy, dans le cadre de la Semaine de la presse à l'école.

Le Grand prix de Denain est né en 1959. C'est aujourd’hui un fleuron du cyclisme français. À ces débuts, il venait conclure le carnaval de Denain et se tenait le mardi après Pâques. Il s’est ensuite tenu le jeudi, pour des raisons administratives.

La course aura désormais lieu le dimanche, pour s’assurer davantage de visibilité médiatique. Elle réunira 22 équipes de 7, soit 154 coureurs venus du monde entier.

Le départ sera donné à Denain et l’arrivée sera jugée dans la même ville. Le parcours, qui ne doit pas dépasser 199 km, sera constitué de différentes boucles et traversera 34 communes du Valenciennois, du Douaisis et du Cambrésis. Cette année, il y aura 12 secteurs pavés au programme, dont un figurera au menu de l’étape Arras-Roubaix du Tour de France, le 15 juillet prochain. Ce sera un bon entraînement pour les cyclistes !

 

Régional de l’étape

Deuxième en 1976 puis vainqueur l’année suivante, Robert Mintkiewicz estime, en bon régional de l’étape, puisque né à Douchy-les-Mines, que

c'est une course extraordinaire, c’est la plus belle ! Certes, elle est difficile à gagner, mais comme pour toute chose dans la vie, les coureurs ne doivent jamais baisser les bras ! 

Les collégiens de Lys-Lez-Lannoy posent avec Daniel Fertin et Robert Mintkiewicz (à droite).  

De son côté, Daniel Fertin, auteur d’un livre sur l’Histoire du Grand prix de Denain, paru en 2009 pour la 50ème édition, souligne l’organisation sans faille que requiert l’épreuve :

Il faut presque un an de préparation et compter notamment sur les bénévoles : il y en a une cinquantaine dans le comité d’organisation, sans oublier les 500 signaleurs, qui veillent à la sécurité du peloton et des spectateurs tout le long du parcours. 

Pour assurer la pérennité du Grand prix de Denain, plusieurs partenaires institutionnels sont partenaires de la course : le Département du Nord, la Communauté d'agglomération de la Porte du Hainaut et le Conseil régional des Hauts-de-France.

Avec volonté et courage, les équipes de cette année ont toutes une chance de remporter la victoire. Et maintenant, que le meilleur gagne !

 

Article réalisé par les élèves du club ENT (Espace numérique de travail) du collège Gambetta à Lys-Lez-Lannoy.

Photo du haut : DR