Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Petite enfance : faire écran... aux écrans

Publié le 19 février 2018 | Enfance Famille Santé

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

C'est un constat que font beaucoup de professionnels de terrain: la sur-exposition aux écrans constitue un danger pour les jeunes enfants. Des agents des Unités territoriales de prévention et d'action sociale (UTPAS) de Roubaix se sont mobilisés ce week-end pour alerter les parents.

 

Ce samedi 17 février, tous les professionnels roubaisiens qui travaillent avec les 0-6 ans se sont donné rendez-vous au Stab vélodrome pour la 2ème journée de la petite enfance.

Une occasion que les équipes de la Protection maternelle et infantile (PMI) de 2 UTPAS de Roubaix ont saisie pour aller à la rencontre des familles. Objectif : présenter leurs missions et répondre aux questions sur les lieux de consultation, les visites à domicile ou encore l'agrément d'assistant(e) maternel(le). Mais pas seulement.

Depuis quelques années, nous constatons les dégâts provoqués sur les jeunes enfants par une sur-exposition aux écrans. Les plus exposés présentent de gros retards de langage et un comportement de type autistique, ils sont mutiques, comme dans une bulle

témoigne Hélène Wickers, puéricultrice à la PMI de Roubaix-Hem.

Avec une collègue, elle a donc imaginé un mur tactile réalisé à partir de matériaux de récupération. De quoi occuper les petites mains des enfants et susciter des échanges avec les parents autour de la thématique des écrans.

parcours tactile pied UTPAS Roubaix Ville

Également très impliquées dans le projet, les puéricultrices de l'UTPAS de Roubaix-Ville
ont quant à elles proposé un parcours de découverte tactile avec les pieds.

 

Une problématique générationnelle

Grâce à cet outil, les professionnels démontrent aussi qu'avec des objets du quotidien, de véritables outils pédagogiques qui intéressent les plus jeunes sont créés.

Ce problème des écrans devient générationnel. Nous partons de ce constat pour mettre l'accent sur le tactile au sens propre, c'est-à-dire le fait de toucher et manipuler de vrais objets

poursuit la puéricultrice.

Journée petite enfance Roubaix-CA

Au-delà de cette journée de la petite enfance et face à cette nouvelle question de santé publique, Hélène Wickers et ses collègues réflechissent à la mise en place d'actions collectives de prévention dans le cadre de la PMI.

 

Photos: Cédric Arnould