Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le trésor des bronzes de Bavay sous le faisceau du Nouvel Aglaé

Publié le 01 février 2018 | Culture Sport

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Au Forum antique de Bavay, l’accélérateur de particules New Aglaé se met au service de la collection de bronzes antiques de Bavay.

C’est notamment la découverte du trésor des bronzes en 1969 qui a conduit à la création du musée archéologique de Bavay. Cet ensemble d’exception constitue aujourd’hui la pièce maîtresse de la collection du musée. Dans le but d’une revalorisation de ce trésor, il a été récemment réexaminé.

À cet effet, en 2017, les statuettes du trésor des bronzes de Bavay sont parties en voyage à destination du C2RMF (Centre de recherche et de restauration des musées de France) pour être étudiées à la loupe par le nouvel accélérateur à particules "New AGLAÉ - Accélérateur Grand Louvre d’analyse élémentaire".

Installé au C2RMF et inauguré le 23 novembre dernier, il est l’unique accélérateur de particules au monde exclusivement dédié à la caractérisation physico-chimique d’objets du patrimoine. Les statuettes ont eu l’honneur d’être le premier sujet d’étude permettant ainsi de lever quelques mystères et autres interrogations.

 

Une nouvelle exposition consacrée à ce trésor

Le trésor des bronzes sera réinstallé dans les vitrines actuelles du musée le 7 février 2018 et sera de nouveau visible par le public à partir du 8 février.

D’autres données inédites issues des dernières recherches seront intégrées à une nouvelle présentation des bronzes. La démarche scientifique mise en œuvre associant analyses élémentaires et stylistiques sera, quant à elle, valorisée auprès du public dans le cadre de l’exposition temporaire Nouveaux regards sur le Trésor des bronzes qui sera inaugurée le 12 septembre prochain !

 

Photo : © CNRS