Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Autonomie : le Nord innove pour l'habitat

Publié le 24 novembre 2017 | Autonomie Handicap Seniors

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Du 23 novembre au 13 décembre, Geneviève Mannarino, Vice-présidente chargée de l'autonomie, présente aux élus du Nord les dispositifs innovants soutenus par le Département. Parmi les réussites concrètes présentées à l'occasion de ces "Rencontres de l'autonomie", le projet HabiTED à Roncq en faveur des jeunes adultes autistes.

À première vue, rien ne distingue ce petit immeuble neuf situé dans une résidence à Roncq, en métropole lilloise, d’un autre immeuble. Un appartement T4 au rez-de-chaussée, dix appartements T1 répartis sur deux étages, un potager en devenir sur le côté.

Et pourtant, depuis janvier 2016, les lieux sont occupés par dix jeunes adultes autistes. Ils ont accepté de quitter le nid familial pour faire l’apprentissage de l’autonomie. Bienvenue chez HabiTED !

Porté par l’association ISRAA (Innover Sensibiliser Réagir pour l’Avenir de l’Autisme), le dispositif est unique en France dans sa forme et pour ce type de handicap. Il bénéficie du soutien du Département dans le cadre de sa politique en faveur de l’inclusion des personnes en situation de handicap dans la société.

"S'envoler plus loin..."

Plusieurs résidents d’HabiTED ont un emploi à l’extérieur et l’un d’eux est étudiant. Tous sont accompagnés pour l’insertion professionnelle et l’accès aux loisirs. Un service d’aide et d’accompagnement à domicile intervient aussi régulièrement dans la structure.

Petit à petit, les locataires ont appris à se connaître et à s’entraider, malgré leurs difficultés et leurs différences. Ils ont pris leurs marques et sont devenus acteurs du projet. Ils se sentent aussi suffisamment en sécurité pour exprimer leurs angoisses ou leurs désaccords.

Pour Fabienne de Oliveira, mère de l’une des résidentes d’HabiTED et fondatrice de la structure,

ces évolutions sont productives et positives mais demandent une prise en charge accrue de la part des équipes. Elles sont aidées par les parents, très impliqués dans les projets de leurs jeunes, et tous œuvrent pour qu’un jour, les résidents s’envolent encore plus loin...

 

Photo: Ph. Houzé