Version imprimable - Nouvelle fenêtre

CeGIDD, un maillon essentiel de la santé sexuelle

Publié le 30 novembre 2017 | Enfance Famille Santé

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Depuis un an, 10 Centres Gratuits Information Dépistage et Diagnostic maillent le territoire départemental. Lancés le 1er décembre 2016, ils ont permis de réaliser en un an plus de 24 000 consultations.

CeGIDD d'Hazebrouck

Les autres articles

En matière de santé, le Département du Nord poursuit une politique volontariste, c'est-à-dire qui va au-delà des compétences fixées par la loi à la collectivité. Objectif : permettre un égal accès à la santé et à la prévention à tous les habitants, qu'ils résident en milieu urbain ou rural. Les 10 CeGIDD départementaux s'inscrivent pleinement dans cette dynamique.

L'accueil par une équipe pluridisciplinaire de médecins, infirmiers, assistants sociaux et secrétaires permet une prise en charge globale des visiteurs. Le dépistage - du SIDA et d'autres infections sexuellement transmissibles - en est un aspect mais nous avons aussi une mission d'écoute et de prévention. Les parcours sont personnalisés

détaille Betty Nowacki, Responsable du Service Prévention, Santé et addiction au Département du Nord.

 

Des consultations gratuites et anonymes 

Toutes les consultations sont gratuites et assurées avec ou sans rendez-vous. Les échanges restent confidentiels : l'anonymat total de la visite peut d'ailleurs être respecté à la demande du patient.


L'activité des CeGIDD fait l'objet d'une convention avec l'Agence Régionale de Santé, au même titre que la vaccination et la lutte contre la tuberculose.

Avec ce fonctionnement, nous souhaitons agir concrètement pour la santé des Nordistes, en proximité, au cœur des territoires de Dunkerque à Fourmies en passant par Lille ou Denain

poursuit Marie-Annick Dezitter, Vice-présidente du Département du Nord, en charge de la Santé et de la communication.

 

583 heures d'ouverture par mois

Les CeGIDD, situés dans les Services Prévention Santé du Département totalisent 583 heures d'ouverture au public par mois. Ils représentent ainsi un maillon essentiel de la mobilisation contre le VIH.

A l'approche de la journée mondiale de lutte contre cette maladie, il est important de rappeler que même si le département du Nord présente un taux de découverte du Sida inférieur à la moyenne nationale, les efforts ne doivent pas être relâchés pour réussir à la vaincre totalement.