Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Archéo-défi dans la Grande Guerre

Publié le 23 octobre 2017 | Emotion culture


Le service archéologique du Département intervient dans la célébration du centenaire de la Première Guerre mondiale avec le concours Archéo-défi. Carole Vandamme, médiatrice, en explique le principe.

Qu’est ce qu’Archéo-défi ?

Carole Vandamme : C’est un concours pour tous les collégiens de la 6e à la 3e. Il est organisé par le service archéologique tous les deux ans et fête cette année sa troisième édition.

Pour les 6e et 5e, il s’agit de réaliser une production écrite sur Bavay. Pour les 4e et 3e, nous avons privilégié la production informatique ou vidéo. Deux sujets sont possibles, au choix. L’un d’eux concerne la Première Guerre mondiale.

 

Sur quoi plancheront les élèves ?

C.V. : Cette année, on propose de mener une enquête sur l’ensevelissement d’un ou plusieurs soldats durant la guerre, pour comprendre ce qui a été conservé, ce qui a disparu et ce qui a été transformé. Il faut savoir que le sujet a été conçu avec les professeurs qui avaient remporté la précédente édition d’Archéo-défi.

 

Combien de classes participent à Archéo-défi d’habitude ?

C.V. : Chaque année, on compte sur 75 classes, soit 44 collèges publics et privés. Les retours sont bons : les élèves apprécient beaucoup de travailler différemment avec les enseignants, hors cours magistral. Les inscriptions pour cette nouvelle édition se poursuivent jusqu'au 31 décembre. Les lauréats passeront une journée, le 24 mai 2018, au Forum antique de Bavay.

 

Renseignements : Service archéologique départemental, Carole Vandamme, médiation, 2 rue Saint-Bernard, 59000 Lille. tél. : 03 59 73 86 49.


baseline