Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Une programmation culturelle autour du premier conflit mondial

Publié le 23 octobre 2017 | Emotion culture


La maison natale s'associe au projet Erasmus + "the War to end all wars ?" du lycée Ozanam à Lille pour célébrer le centenaire de la Grande Guerre.

Les autres articles

Il est plus important de savoir pourquoi et comment l'Europe a sombré que de chercher désespérément qui a éteint la lumière.

Jean-Yves Le Naour, historien spécialiste de la Première Guerre mondiale. 

En novembre, la Maison natale s'associe au projet Erasmus + the War to end all wars ? , porté par le lycée Ozanam à Lille pour proposer une programmation culturelle autour du premier conflit mondial.

Trois rencontres-débats sont organisées autour de la Grande Guerre, creuset de toute l'histoire du 20e siècle inauguré tragiquement avec dix millions de morts européens.

Cent ans plus tard, l'Europe garde en mémoire cette terrible cicatrice, point d'ancrage pour, à la fois un travail de mémoire franco-allemand, mais aussi un questionnement sur ce que veut dire être Européen au 21e siècle.

  • Jeudi 9 novembre à 18 h : "Les Musiciens dans la Grande Guerre" (Maison natale Charles de Gaulle)
  • Vendredi 17 novembre à 18 h 30 : "Écrire pour ne pas mourir, ou comment mettre en mots les maux de la guerre" (Lycée Ozanam)
  • Jeudi 23 novembre à 18 h 30 : "France-Allemagne, penser la mémoire de la Grande Guerre" (Maison natale Charles de Gaulle)

 

Photo : extrait des correspondances de Jacques de Gaulle. Copyright : MNCDG/Le Nord


baseline