Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le château disparu de Marguerite Yourcenar

Publié le 23 octobre 2017 | Emotion culture


Difficile de s’imaginer aujourd’hui qu’il y a encore 100 ans, non loin de l’actuelle Villa Marguerite Yourcenar, se dressait un château de style Louis XIII où grandit celle que l’on appelait alors "la petite fille du château" (en flamand : T Meisje van’t Kasteel).

 

En 1824, Amable Dufresne, bisaïeul de Marguerite de Crayencourt (future Marguerite Yourcenar), fait construire un château à flanc de colline, sur les hauteurs du Mont-Noir.

Un coin de verdure sur les hauteurs du Mont-Noir

Marguerite Yourcenar n'aimait guère cette demeure qu'elle trouvait prétentieuse et lui préférait le parc environnant. Car la petite orpheline – sa mère mourut quelques jours après sa naissance – connut très vite ce coin de verdure. Elle séjourna au Mont-Noir dès l'été 1904 dans le château familial de sa grand-mère Noémi Dufresne, profitant davantage des bienfaits de la nature qu'elle adorait déjà. 

À la mort de Noémi en 1909, le père de Marguerite décida de vendre le château : ce fut chose faite en 1913.

Les derniers vestiges

Quelques années plus tard, en 1917, le château fut bombardé par les Allemands : la maison du concierge, le chalet aux chèvres, le chalet aux roses, le parc et ses belles jacinthes d'avril en sont les derniers vestiges. Une villa, mêlant styles Art déco et anglo-normand, fut construite sur l'emplacement des anciennes écuries dans les années 30.

Reste ce témoignage de Marguerite qui évoque le château de son enfance dans une lettre écrite en 1975 :

En ce qui me concerne, j'ai toujours regretté que mon père ait vendu cette propriété [...]. S'il l'avait gardée, [...] ç'aurait été quelque chose que de posséder ce pan de colline sous un très beau ciel. 

 

Photo : Mont-Noir - L'ancien château - Tous droits réservés

 

 


baseline