Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Alexandre Bloch, le nouveau visage de l'ONL

Publié le 25 octobre 2017 | Le Nord Découvrir


Ce brillant chef d'orchestre de 32 ans entame sa deuxième saison en tant que Directeur musical de l'Orchestre National de Lille. Avec de nouveaux projets à partager avec les Nordistes.

Né en 1985, Alexandre Bloch a commencé ses études musicales de violoncelle, harmonie et direction d'orchestre aux conservatoires de Tours, Orléans et ... Lille, une ville qu'il connut donc une première fois comme étudiant. Titulaire d'un master du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, il débute rapidement une carrière prometteuse en France et à l'international, avant d'être finalement nommé à la tête de l'Orchestre National de Lille en mars 2016.

C'est une reconnaissance pour celui qui prend la suite du chef fondateur Jean-Claude Casadesus.

Il a créé les conditions optimales pour un orchestre aujourd'hui en France. Nous lui sommes redevables de ce cadeau. J'ai aujourd'hui le souhait de faire une vrai voyage avec cet orchestre, et d'évoluer avec lui

explique Alexandre Bloch, qui est également chef invité principal du Düsseldorfer Symphoniker depuis 2015.

 

De la relaxation musicale pour femmes enceintes

 

Trois grands noms de la musique serviront de fil rouge aux concerts programmés jusqu'en juin 2018 : Johannes Brahms (dont l'œuvre le passionne) et le romantisme allemand, Maurice Ravel et la musique française, ainsi qu'un hommage à l'Américain Leonard Bernstein à l'occasion du centenaire de sa naissance.



Le jeune chef d'orchestre se félicite également de pouvoir "apporter une pierre au projet culturel et social" de l'orchestre, qui œuvre de longue date pour sensibiliser de nouveaux publics à la musique classique. Concerts flash à l'heure du déjeuner, répétitions ouvertes au public, concerts commentés et, cette saison, relaxation musicale pour les femmes enceintes, afterworks...

   

Continuité et innovation

 

Alexandre Bloch et l'ONL poursuivent par ailleurs leurs concerts délocalisés, au plus près des Nordistes. Plus de 260 communes de la région ont ainsi été visitées en plus de 40 ans. L'orchestre et son directeur musical étaient en septembre à Ennetières-en-Weppes.

En 2018, l'Orchestre se produira également pour la 21e fois au sein du Centre pénitentiaire de Loos-Sequedin, transformant la musique en vecteur contre l'exclusion. En parallèle, le nouveau Directeur musical insuffle une nouvelle dimension dans l'innovation portée par cette institution quarantenaire.

En janvier 2018, un concert "smartphone" se déroulera dans l'Auditorium du Nouveau Siècle à Lille. "Il ne s'agit pas de gadgétiser l'art", prévient Alexandre Bloch, mais le lien entre innovation et musique classique est aujourd'hui "nécessaire".

Diffusé en streaming, ce concert smartphone –une première en France- permettra également aux Nordistes, où qu'ils soient, de se joindre à cette initiative !

Nous espérons que cela donnera envie de venir nous écouter, pour qu'il y ait une écoute pour l'art. Comme on irait voir un tableau au musée 

conclut le chef d'orchestre, qui déroule mois après mois, sa partition. Sans fausse note.

 

 

Photo (au centre de l'article) : Ungo Ponte/ONL


baseline