Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Être aidé à domicile

Publié le 23 octobre 2017


La majorité des personnes âgées souhaite rester à domicile le plus longtemps possible. Pour favoriser ce choix, différentes aides et interventions sont possibles.

 

 

 

 

L'aide à domicile

Qu'est-ce-que c'est ?

L'aide à domicile vise : le soutien à domicile, la préservation ou la restauration de l'autonomie ainsi que la prévention de l'isolement social.

Elle regroupe un ensemble de professionnels intervenant au domicile des personnes âgées ou reconnues handicapées se trouvant dans l'impossibilité d'accomplir seuls certains actes de la vie quotidienne. Elle est assurée par un professionnel dont le métier est d'apporter :

  • une aide en services ménagers (entretien du logement et du linge, courses, préparation des repas, déplacements à l'extérieur du domicile, présence attentive...).
  • une aide à la personne pour réaliser certains actes de la vie quotidienne (toilette, habillage, prise des repas, transferts...). Ils se distinguent des actes de soins réalisés par des professionnels de santé et préconisés par une prescription médicale.

 

Qui dispense l'aide à domicile ?

L'aide à domicile peut être assurée par :

  • un service prestataire (organisme privé associatif, organisme public ou entreprise) : service employeur de professionnels intervenant au domicile d'un particulier. Le service assure le remplacement de son personnel et veille à la qualité de l'intervention. Il facture la prestation de service au particulier ou au financeur de la prestation.

 

  • un service mandataire : propose à un particulier un professionnel de l'aide à domicile. Le particulier en devient l'employeur. Le service effectue pour le compte de l'employeur l'ensemble des formalités administratives liées à l'emploi d'un salarié. En contrepartie, le service mandataire facture des frais de gestion et d'adhésion à l'employeur.

 

  • l'emploi direct  : les relations entre le salarié et l'employeur sont régies par la convention nationale du particulier employeur et par le code du travail.

 

  • un aidant familial : personne qui vient en aide, à titre non professionnel, à une personne âgée dépendante ou une personne handicapée de son entourage pour les activités de la vie quotidienne.

 

Quels sont les financements possibles ?

En fonction de vos ressources et de vos besoins d'aide, la prestation d'aide à domicile peut être partiellement prise en charge :

 

Pour toute demande de la prestation "aide ménagère au titre de l'aide sociale" départementale, le demandeur doit formuler sa demande auprès du centre communal d'action sociale (CCAS) ou à la mairie de son lieu de résidence.

Pour toute demande de la prestation auprès de la caisse de retraite, la demande est à formuler auprès de cet organisme.

Portail des tarifs des Services d'accompagnement et d'aide à domicile (SAAD) 

 

La téléassistance 

Le Département du Nord propose aux Nordistes âgés de plus de 60 ans ou en situation de handicap un service de téléassistance qui leur permet de rester à domicile en toute quiétude et en toute sécurité. Ils peuvent obtenir de l’aide ou des secours en cas de nécessité (chute, soins urgents…), mais aussi un soutien et de l’écoute.

La téléassistance, c’est quoi ?

C’est une plateforme téléphonique qui reçoit les appels 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. Les abonnés y accèdent à l'aide d'un système très simple :

  • une télécommande (à porter en médaillon ou en bracelet) permettant de déclencher l’alarme
  • un boîtier branché sur une ligne téléphonique.

 

En cas de difficulté, une simple pression sur la télécommande suffit pour être mis en relation immédiatement avec le centre de téléassistance, sans décrocher le téléphone. Les chargés d’écoute évaluent la situation et préviennent l’entourage de la personne ou les services d’urgence. Si les proches ne sont pas joignables, le central téléphonique déclenche automatiquement un appel aux services de secours.

Comment en bénéficier ?

Il faut résider dans le Nord et disposer :

  • d’une alimentation électrique (220V)
  • d’une ligne téléphonique fixe non restreinte (dégroupée ou non)
  • d’au moins un dépositaire des clés résidant à moins de 15 mn et acceptant d’intervenir 7 jours sur 7 et 24 h sur 24.

 

Il n’existe aucune contre-indication médicale ; le matériel est compatible avec tous les appareillages.

Pour s’abonner, il suffit de faire la demande auprès de la mairie ou du Centre communal d’action sociale (CCAS) de sa commune, ou directement auprès de GTS-Mondial Assistance-Téléalarme du Nord, qui assure ce service pour le compte du Département du Nord dans le cadre d’une délégation de service public. L’installation de l’appareil au domicile a lieu dans les 48 heures suivant l’enregistrement de la demande.

Combien coûte la prestation ?

Le forfait mensuel de base, pour une personne seule (1 télécommande) ou un couple (2 télécommandes), est de 8,74 € TTC (ajouter en sus le coût des appels d’alarme et de contrôle). Des prestations complémentaires (détecteur de chute, de fumée…) existent en option : les tarifs sont disponibles auprès de Mondial Assistance-Téléalarme du Nord. Certains organismes prennent parfois en charge tout ou partie de l’abonnement et la personne qui paie l’abonnement peut bénéficier, sous certaines conditions, d’un avantage fiscal.

 

GTS-Mondial Assistance-Téléalarme du Nord
187, boulevard Faidherbe
59280 Armentières
Tél. : 0811 650 700 (coût d’un appel local)
Fax : 03 20 88 80 17
Site internet : telealarmedunord.fr