Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Volley : les Tourquennois à bloc

Publié le 10 novembre 2017


Champion de France 2017 de la Ligue B, le club de volley de Tourcoing a fait une remontée fulgurante en Ligue A où il compte bien se maintenir avec son groupe solide et ultra-motivé.

Site internet


Interview de Yann Lavallez, manager du Tourcoing Lille Métropole.

 

Racontez-nous la montée en Ligue A…

Yann Lavallez : Intense ! Nous avons décroché la victoire sur le fil, lors du dernier match de la saison de Ligue B, contre Rennes. Le vainqueur montait en Ligue A. Nous les avons battu 3-0 et le titre de champion de France de la Ligue B était pour nous !

 

Quelles ont été les clefs de la montée ?

Y.L : Nous sortons d’une saison réussie et historique… Nous étions l’une des seules équipes à annoncer notre montée en Ligue A et à la réaliser ! Nous avons gagné 17 matchs sur 22. Cétait une grosse saison. Notre coach, Igor, élu meilleur coach de la Ligue B, a mené avec brio son groupe.

 

Quel est votre objectif maintenant ?

Y.L : Nous sommes heureux de retrouver la ligue A et les grandes soirées de match… La concurrence est rude. L’objectif est de s’y maintenir et de remettre le club au plus haut niveau pour viser les campagnes européennes, pourquoi pas !

 

Quelles sont les forces de l’équipe ?

Y.L : Nous avons réussi à créer une équipe à partir de joueurs en provenance de Belgique, d’Autriche, d’Estonie et de fortes individualités. Les joueurs se connaissent bien et constituent un groupe solide, ultra -motivé pour cette nouvelle saison. Nos joueurs ont reçu quatre distinctions sur les sept distinctions remises par la Ligue B (meilleur joueur, meilleur passeur, meilleur réceptionneur, meilleur pointu), une preuve de la qualité de l’équipe et une récompense pour le travail fourni.

 

Quel est votre état d’esprit en ce début de saison 2017 ?

Y.L : Très motivés ! On espère surfer sur cet élan de victoire et cette belle énergie. Il faut absolument trouver la victoire dès le départ.

 

Quels choix avez-vous faits dans la gestion du club ?

Y.L : Nous continuons à chercher des partenaires et des financements pour parvenir à 200 partenaires d’ici quatre ans. Nous avons pu réaliser des recrutements intéressants et renforcer certains secteurs de jeu. Nous misons également beaucoup sur notre centre formation, l’un des plus gros de France. On suit ces jeunes de près pour les amener le plus loin possible.

 

Quel regard portez-vous sur votre partenariat avec le Département du Nord ?

Y.L : C’est chouette que les joueurs soient ambassadeurs du club dans notre Département. Nous sommes engagés dans de nombreuses actions sociétales : des initiations de volley auprès des jeunes de centres de loisirs, d’enfants de l’unité pédiatrique du CHR Oscar Lambret… ça nous fait connaître. C’est important d’être présents sur le territoire, nous avons tout à y gagner.