Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les outsiders féminines du Hockey Club de Douai

Publié le 10 novembre 2017


Cross en avant ! Les joueuses du Hockey Club de Douai font rimer performance avec décontraction. Championnes d’Europe 2017, elles entendent décrocher le titre de championnes de France 2018.

Interview d’Olivier Trochu, Président du Douai Hockey Club

 

Quel bilan tirez-vous de la saison 2016-2017 ?

Olivier Trochu : Un bilan satisfaisant ! Après avoir décroché leur premier titre de championnes de France, elle décrochent le titre de championnes d’Europe 2017 contre les Galloises en Lituanie en juin, sur les shoot-out, après un match nul 2 contre 2. C’est un club qui monte !

 

Quelles sont les raisons de la victoire ?

O.T : Nous avons ouvert l’horizon de nos recrutements en recrutant des argentines, issues du "pays du hockey" et puis nous avons été cherché des financements pour continuer à faire vivre le club.

 

Quelles sont les qualités de l’équipe ?

O.T : Ce sont des championnes attachées à leur sport, à leur club. Un vrai collectif qui a du mental ! Elles ont une connaissance de la compétition internationale. Elles ne sont pas arrivées en winneuses sur les matchs mais plutôt en outsiders et ça a bien fonctionné. Nous mettons en place une organisation semie-professionnelle et l’ambiance reste familiale.

 

Le hockey est un sport encore méconnu…

O.T : Notre sport est très peu médiatisé en France et pourtant c’est le 3e sport le plus pratiqué au monde. Le hockey sur gazon nécessite du physique, de la technique et de l’intelligence de jeu. Le haut niveau dans le hockey en France, c’est aussi savoir se dépatouiller avec des bénévoles et un Président qui remplit le coffre de la voiture pour nourrir les filles sur les grandes compétitions !

 

Le hockey est-il le cousin du football ?

O.T : Il y a effectivement certaines similitudes entre les deux sports. Le hockey sur gazon se joue à 11 contre 11 sur un terrain légèrement plus petit qu’un terrain de football. Les buts sont comparables à ceux du handball. Dans les différents placements de jeu, le hockey ressemble de près au football. Par contre, la balle est dure comme une balle de golf !

 

Quels sont les objectifs pour la saison prochaine ?

O.T : Nous maintenir en catégorie Elite et décrocher le titre de championnes de France. Nous avons changé l’encadrement, recruté des jeunes afin de construire une équipe sur le long terme. En parallèle, nous poursuivons notre recherche de financements extérieurs pour pouvoir continuer à recruter de nouvelles joueuses.

 

En tant que club de l’excellence du Département, quels sont vos engagements ?

O.T : Nous intervenons régulièrement auprès des jeunes pendant les vacances scolaires dans le cadre du dispositif Villages en sport. Nous sommes par exemple allés à la rencontre de jeunes d’Auberchicourt. On a passé un super moment, les filles ont beaucoup apprécié cet échange.