Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Vivre dans un logement sécurisé

Publié le 30 novembre 2017

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Vous ne souhaitez plus vivre seul à votre domicile ? Le Département soutient le développement de nouvelles formes d'hébergement pour personnes âgées et personnes en situation de handicap.

 

L'habitat intermédiaire

Le Département favorise l'émergence de nouvelles formes d'habitat intermédiaire, adapté et sécurisé.

Qu'est ce qu'un habitat intermédiaire ?

Il s'agit le plus souvent d'un habitat composé de locaux communs et de logements individuels sécurisés, accessibles, situés à proximité des services. La présence d'espaces collectifs stimule le "vivre ensemble" et le lien social :

 

Pour qui ?

À ce jour, le Département du Nord a soutenu quatre projets de logements "intermédiaires" pour favoriser l'inclusion des personnes

  • le projet de l'association INTERVAL/GAPAS (Groupement des Associations Partenaires d’Action Sociale) à Roubaix pour des personnes en situation de handicap psychique

  • le projet de l'association ISRAA (Innover, Sensibiliser, Réagir pour l'Avenir des personnes Autistes) à Roncq pour des personnes autistes, des personnes souffrant de troubles envahissants du développement (TED) ou apparentés

  • le projet de l'association ARELI (Association d'Aide aux Travailleurs Migrants) pour des personnes âgées

  • le projet "OCTAVES" en partenariat avec la Métropole européenne de Lille (MEL) pour les personnes âgées et personnes en situation de handicap.

 

Les maisons d'accueil rurale pour personnes âgées (MARPA)

Les MARPA permettent à des personnes valides ou en légère perte d'autonomie de continuer à vivre dans un environnement familier.

Locataires, les personnes âgées bénéficient de petits logements indépendants avec accès privatif et espaces de vie collectifs. Elles participent, avec l'aide d'une maîtresse de maison, à la vie quotidienne de la maison (confection des repas collectifs, tâches ménagères...) ainsi qu'à la vie sociale du village.

Les MARPA ont été créées à l'initiative de la Mutualité sociale agricole (MSA).

 

Les Petites unités de vie (PUV)

Médicalisées ou non, les Petites unités de vie accueillent chacune moins de 25 personnes âgées dépendantes ou autonomes.

Insérées dans la ville, elles permettent à la personne âgée, quel que soit son degré d'autonomie, de vivre dans une communauté proche de son milieu de vie. Elles sont animées par une maîtresse de maison assistée d'une équipe.