Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Un prof inattendu pour la plus grande surprise des collégiens

Publié le 06 septembre 2017 | Ambition jeunesse


Jean-René Lecerf à la rencontre des collégiens du collège Notre-Dame de Wormhout. Photo Philippe Houzé

Pour la rentrée scolaire 2017/2018 de quelque 140 276 collégiens nordistes, le 4 septembre, Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, a notamment rendu visite au collège Septentrion de Bray-Dunes. Avec à la clé, une belle leçon d’instruction civique…

L’amphithéâtre du collège Septentrion était bondé. Dans les gradins, une centaine d’élèves de sixième ont accueilli comme il se doit, c’est-à-dire en se levant comme un seul homme, le président du Département. Jean-René Lecerf les avait conviés à une petite leçon d’instruction civique axée sur l’histoire et l’organisation territoriale du pays.

Et force est de constater que les élèves connaissent leurs classiques, pouvant remonter la liste des présidents de la Ve République jusqu’à son fondateur, Charles de Gaulle.

Mais il savent tout !

s’est exclamé Jean-René Lecerf en expliquant le rôle et le fonctionnement de chaque collectivité, dont celui du Département, bien entendu.

 

C’est ici, au collège, que vous préparez votre vie d’adulte et de citoyen,

 a-t-il conclu.

 

Cours d'instruction civique par Jean-René Lecerf. Ph.Houzé

 

Vice-présidente du Département du Nord en charge de l’Education et des collèges, Joëlle Cottenye a décliné les grands axes de la politique départementale :

 

Nous sommes aux côtés des collégiens de part les compétences obligatoires du Département, comme l’entretien des collèges, pour lesquels nous accordons cette année 10 millions d’euros. Il s’agit d’accueillir les élèves dans de bonnes conditions quant à la sécurité, pour leur épanouissement au sein des bâtiments, et par des dispositifs comme l’aide au collégien ou à la demi-pension. Nous devons faire preuve de bienveillance, c’est important ! 

 

Plus largement, Jean-René Lecerf a insisté sur le rôle majeur que joue le collège dans l’apprentissage de la citoyenneté, évoquant au passage la suppression annoncée des contrats aidés :

 

Dans les collèges du Nord, nous avons 460 emplois aidés qui permettent leur bon fonctionnement. Si demain ils disparaissent, ce sera une catastrophe ! Ce sera un drame humain et financier, car nous retrouverons ces personnes au RSA, ce qui fera 50 M€ de plus à la charge du Département ! 

 

Peu avant cette visite à Bray-Dunes, le président du Département du Nord s’était rendu à Wormhout saluer les élèves, leurs parents et le corps enseignant du collège privé Notre-Dame, établissement rural de 269 élèves.

 

Rentrée colleges privés.Ph.Houzé

 

Outre ses 202 collèges publics, le Nord compte aussi 83 collèges privés pour lesquels le Département mobilise près de 30 millions d’euros par an. Notre volonté est de traiter de manière équitable les établissements publics et privés,

 

a-t-il annoncé.  


baseline