Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Un trésor découvert à Bavay !

Publié le 03 août 2017 | Emotion culture


Les étudiants de l'université de Lille 3 en pleine fouille archéologique - CR CD59/Halma

Bavay, ancienne capitale de la cité des Nerviens est au cœur d’une nouvelle découverte… Un magnifique dallage en marbre du Ier siècle après J.-C. vient d’être mis au jour.

C'est une découverte de taille qui a marqué le chantier de fouilles archéologiques programmées du Forum antique de Bavay du mois de juillet ! Lors du dégagement de l'abside* de la basilique romaine, un magnifique dallage en marbres multicolores a été révélé au grand jour.

Cette découverte est le point d'orgue de notre fouille, se réjouit Patrice Herbin, Responsable du service archéologie du Département du Nord.

Depuis trois ans, cette fouille est menée en coordination avec Laetitia Meurisse de l'université de Lille 3. Ce chantier-école soutenu par la Direction régionale des affaires culturelles des Hauts-de-France permet de former à l'archéologie urbaine la dizaine d'étudiants accueillie chaque année.

Cette fouille programmée entamée en 2015 avait un triple objectif : améliorer la connaissance scientifique sur la basilique romaine, mettre en valeur le site et faire de cette opération, un chantier école.

 

Détail-de-l'opus-sectile

 

On le savait, la basilique est le lieu où l'on traitait des affaires de la cité. Mais grâce à la découverte au sol de ce marbre précieux aux teintes bleues, orangées, violettes et blanches, importé de Tunisie et de Turquie, les premières hypothèses déduisent que l'abside avait une fonction importante dans la vie de la cité.

Et la découverte d'un large soubassement, interprété comme le socle d'une grande statue, conduit même à penser que l'abside était un lieu dédié à l'empereur, où l'on rendait la justice... Un ancien tribunal en somme ! En pleine période d'apogée du Forum antique de Bavay, cet espace privilégié était vraisemblablement richement décoré.

Ce n'est pas tout : après l'abandon de la basilique au début du IIIe siècle, plus de 250 objets ont été découverts au cours des fouilles (céramiques, objets en bronze, épingles en os, monnaies... ) signe que la basilique a été densément réoccupée ensuite.

 

Pour nous, archéologues, c'est un chantier d'exception ! Peu de sites permettent ainsi de remonter le fil de l'histoire. Couches après couches, époque par époque, depuis l'époque contemporaine à la période romaine en passant par les temps médiévaux et modernes.

 

* pièce à la forme semi-circulaire


baseline