Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les cigognes font leur nid dans le Nord

Publié le 13 juillet 2017 | Le Nord Découvrir


Quatre couples de cigognes ont élu domicile dans le Nord ces dernières années. Et elles s’y trouvent bien. Pour preuve dans l’Avesnois, des cigogneaux sont nés au printemps. Afin de mieux les connaître et les protéger, le Département a procédé à une opération de baguage des jeunes cigognes. Trop mignon !

 

Il y a quelques années, le Département a installé dans quelques Espaces naturels sensibles de l’Avesnois, plusieurs mâts surmontés d’une plateforme circulaire. Objectif : inciter les cigognes à y faire leur nid.

En effet, comme le souligne Christophe Hildebrand, ingénieur écologue du Département

depuis une vingtaine d’années, on observe une accentuation de la fréquentation de la Cigogne blanche dans les prairies humides des Espaces naturels sensibles. Alors, on a décidé de l’aider à s’y installer de façon durable. 

Bingo ! Au printemps, des cigogneaux sont nés à Moustier-en-Fagne et à Aulnoye-Aymeries, donnant à l’Avesnois un petit air alsacien.

 

Cigogneau. Photo Ph. Houzé

 

Le Département en a profité pour s’associer à un programme international d’identification et de protection de ces échassiers qui bénéficient d’un indéniable courant de sympathie. L’identification se fait au moyen de bagues délicatement posées sur les pattes des cigogneaux.

 

Un cigogneau délicatement bagué. Photo Ph.Houzé

 

Le baguage permet de reconnaître les individus, comme une carte d’identité. On pose deux bagues. La première, en métal, vient du Muséum national d’histoire naturelle. La deuxième, en plastique de couleur permet d’identifier l’oiseau de loin, à la jumelle, par exemple, et de pouvoir ainsi suivre sa migration

détaille Christophe Hildebrand, fier de pouvoir réaliser une telle opération au nom du Département du Nord.

 

Cigogneau bagué.ph.Houzé


baseline