Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Une fête anniversaire pour que vive la littérature

Publié le 28 juin 2017 | Emotion culture


Les 20 ans de la Villa Marguerite Yourcenar, le 25 juin 2017. Déambulations hybrides de la compagnie le vent du Riatt. Photos : Ph Houzé

La villa Marguerite Yourcenar a 20 ans. L’événement a été fêté le dimanche 25 juin 2017 dans le parc. Animations culturelles, rencontres avec des écrivains, concerts… ont ponctué cette belle journée littéraire et populaire organisée par le Département du Nord dans un cadre unique et bucolique.

En ce jour de fête anniversaire, les visiteurs qui entrent dans le parc de la villa Marguerite Yourcenar découvrent des photos d’écrivains venus à la villa avant d’être accueillis par de curieuses silhouettes arborescentes, poilues et plumées.

À quelques pas de là, le comédien Dominique Thomas, connu pour interpréter le commissaire Tricard dans "Les petits meurtres d’Agatha Christie", déambule pour

porter la voix de Marguerite. Je suis l’Empereur Hadrien,

explique-t-il en déclamant des extraits des Mémoires d’Hadrien, roman de Marguerite Yourcenar.

 

20ans-villa-yourcenar-faye-25-06-17-PHUn des temps fort de cet anniversaire : le concert de Gaël Faye, influencé par le rap, le slam et la musique africaine. Photos : Ph Houzé

 

Au loin, on entend la voix de la chanteuse Laurence Flahaut tandis que résonnent les notes du piano de David Fackeure dans le cadre de Lille piano festival en attendant le concert de Gaël Faye, par ailleurs romancier, auteur de Petit Pays, prix Goncourt des lycéens 2016.

Ca et là, des ateliers permettent au choix de se maquiller, d’expérimenter, de s’initier à la création artistique, grâce, notamment, à la présence des équipements départementaux.

 

20ans-villa-yourcenar-2-25-06-17-PHDes animations étaient proposées par les différents équipements départementaux présents.

 

Et bien évidemment, la part belle est faite aux livres, avec la présence d’associations dédiées à la lecture, d’éditeurs et d’écrivains venus dédicacer leurs ouvrages et échanger très librement avec leurs lecteurs.

 

Des remises de prix littéraires

 

Autre temps fort de cette journée, la remise de prix. D’abord le prix spécial des 20 ans de la villa Marguerite Yourcenar, décerné à Asli Erdogan représentée par son éditeur, la romancière turque n’ayant pas été autorisée à quitter son pays :

Je regrette qu’elle n’ait pas pu venir. Mais ne négligeons pas le fait qu’elle bénéficie de nombreux soutiens dans le monde

a relevé Eric Naulleau invité d’honneur de cette journée.

 

20ans-villa-yourcenar-prix-collegiens-25-06-17-PHLes lauréats du concours d'écriture des collégiens ont été félicités par Jean-René Lecerf, président du Département du Nord, Béatrice Descamps-Plouvier, vice-présidente chargée de la Culture et Geneviève Mannarino, vice-présidente chargée de l'Autonomie.

 

Puis est venu le tour du prix du concours d’écriture des collégiens qui ont planché sur le thème d’une fête anniversaire, soit à titre individuel ou avec un professeur. Les élèves de 6ème devaient présenter cet anniversaire sous la forme d’un conte. Pour les autres classes, il s’agissait de rédiger un discours en vers vantant les mérites d’un proche âgé lui aussi de vingt ans.

Vianney Legrand, du collège Ste Thérèse d’Avesnes-sur-Helpe a remporté le premier prix pour les 6e :

J’ai l’habitude d’écrire avec ma maman et ma mamie. Ce que j’ai le plus aimé, c’est d’imaginer l’histoire que j’allais raconter,

a noté le jeune garçon encore tout ému d’avoir entendu son texte lu à voix haute par un comédien devant toute l'assemblée.

Au total, 377 élèves ont participé à ce concours.

Nous avons eu des textes assez cadrés pour les 6e et dont les auteurs faisaient preuve d’une grande liberté pour les autres,

a souligné Linda Vetu chargée de coordonner ce concours pour la délégation Académique aux Arts et à la Culture et le Département.

 

Peut-être que ces jeunes viendront ici en résidence d’ici quelques années…,

a lancé le président Jean-René Lecerf en félicitant les heureux lauréats.

 

Palmarès 2017

Pour lire les textes de chaque catégorie, cliquez sur le nom des collégiens.

Catégorie 6e
1er Prix : LEGRAND Vianney - Collège Sainte-Thérèse, Avesnes-sur-Helpe
2ème Prix : PRIEM François - Collège Wenceslas Cobergher, Bergues
3ème Prix : WALLYN-BARON Sacha - Collège Pierre et Marie Curie, Gravelines
4ème Prix : SANCHEZ Paula - Collège Antoine Watteau, Valenciennes
5ème Prix : HUYGHE Victor - Collège Notre Dame de Lourdes, Steenvoorde

Catégorie 5e
1er Prix : CADART Emma - Collège Gaspard Malo, Dunkerque
2ème Prix : BEGHIN Marine - Collège Molière, Villeneuve d'Ascq
3ème Prix : HANOUNA Léna - Collège Carnot, Lille
4ème Prix : DESBISSCHOP Lucie - Collège Gambetta, Lys-lez-Lannoy
5ème Prix : THIEFIN Margaux - Collège Sainte-Thérèse, Avesnes-sur-Helpe

Catégorie 4e
1er Prix : GESBERT Clara - Collège Antoine Watteau, Valenciennes
2ème Prix : RENARD Lucie - Collège Notre-Dame de Grâce, Maubeuge
3ème Prix : LESCURE Manon - Collège Antoine de Saint-Exupéry, Steenvoorde
4ème Prix : APPLINCOURT Théo - Collège Sainte-Thérèse, Avesnes-sur-Helpe
5ème Prix : ENGELAERE Lucas - Collège Henri Dunant, Merville

Catégorie 3e 
1er Prix : LEFEBVRE Guillaume - Collège Alphonse Daudet, Leers
2ème Prix : DEBAENE Axelle - Collège Hergé, Gondecourt
3ème Prix : PETERS Noémie - Collège Jean Rostand, Le Cateau-Cambrésis
4ème Prix : SOUCI Nassim - Collège Robert Schuman, Halluin
5ème Prix : HAUTECŒUR Mathilde - Collège Sainte-Jeanne d'Arc, Aulnoye-Aymeries

 

Des rencontres en toute simplicité

 

Ils l'ont dit :

 

Dominique Thomas, comédien : « J’adore cet endroit. Ici, les gens butinent au gré de leurs envies. Le lieu est convivial et l’ambiance bienveillante ».

 

20ans-villa-yourcenar-thomas-25-06-17-PH

 

Eric Naulleau : « Ce lieu contribue à favoriser la création, il a une âme littéraire. Cette journée permet de faire vivre la littérature »

20ans-villa-yourcenar-naulleau-25-06-17-PH

 

Christine et Gérard, de Godewaersvelde : « Ici, nous rencontrons en toute simplicité des personnes sans savoir qu’ils sont auteurs. Cela donne un autre visage à la littérature. »


baseline