Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Se déplacer grâce au Compte personnel d'activité

Publié le 07 juillet 2017


Depuis le 15 mars 2017, les droits à formation du Compte personnel d'activité peuvent servir à financer les épreuves théoriques et pratiques du permis B. Ce dispositif national vient ainsi compléter les actions départementales en faveur de la mobilité.

 

Créé avec la loi du 8 août 2016, le Compte personnel d'activité (CPA) regroupe le Compte personnel de formation (CPF), le Compte personnel de prévention de la pénibilité (CPP) et le Compte d'engagement citoyen (CEC).

Le CPF permet d'accumuler, dès l'âge de 16 ans et au fil des années de travail, des heures qui seront dédiées à la formation professionnelle.

Depuis le 15 mars dernier, les salariés ou demandeurs d'emploi ayant acquis des heures au titre de leur CPF peuvent prétendre financer leur permis B grâce à ces droits à formation. Un certain nombre de conditions sont à remplir, notamment celle que l'obtention du permis de conduire contribue à la réalisation du projet professionnel de l'intéressé ou à la sécurisation de son parcours professionnel.

 

Plus de mobilité pour plus d'emploi

Eve Coulon et Linda Kashi, respectivement responsable et gestionnaire administrative du service Insertion et accès à l'emploi du Pôle solidarité insertion de la Direction de l'insertion professionnelle et lutte contre les exclusions, rappellent que

les territoires remontent de vrais besoins en termes d'aide à la mobilité, et pas uniquement en secteur rural, pour les personnes en recherche d'emploi.

La mesure gouvernementale est donc bienvenue pour conforter ce que fait déjà le Conseil départemental en faveur de la mobilité, notamment à destination des allocataires du RSA : financement de garages solidaires, financement d'auto-écoles sociales, etc.

 

Plus d'infos sur www.moncompteactivite.gouv.fr/cpa-public/permis-de-conduire-b

 

Photo: E. Watteau