Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le Département tient ses engagements

Publié le 30 mai 2017 | Le Nord Institution


Christian Poiret a présenté le Compte administratif 2016, le 22 mai 2017. Photo : Dominique Lampla

Réuni en séance plénière le 22 mai 2017, le Conseil départemental a présenté son Compte administratif 2016. Celui-ci vient valider les grandes orientations budgétaires du Département.

Les 3 objectifs définis aux budget primitif 2016 ont été atteints :

  • réalisation d’un plan d’économies
  • relance de l’investissement
  • maîtrise de la dette.

 

94,2 millions d’euros d’économies ont été réalisées et concernent toutes les politiques. En 2016, la masse salariale du Département a diminué de plus de 5 millions. Cette baisse s’explique par les départs en retraite qui, hors social, n’ont pas été systématiquement remplacés ainsi que l’arrêt de certains CDD.

 

Une épargne restaurée et un résultat positif de 13,8 M€

 

Ce très bon compte administratif 2016 ne doit pas pour autant faire oublier les contraintes qui pèsent sur 2017 (baisse de la dotation globale de fonctionnement, évolution des allocations individuelles de solidarité) et la volonté de l’exécutif de baisser la fiscalité de 50 millions d’euros en 2018, promesse de Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental, lors du vote du budget en 2016.

 

Investissement relancé à hauteur de 240 M€

 

Cet investissement a permis de sécuriser les routes et les collèges mais aussi de contribuer au développement économique et à soutenir les intercommunalités grâce aux nouvelles politiques Villages et bourgs et Projets structurants.

Avec un budget voté très tard en avril 2016, certains investissements n’ont pu se réaliser intégralement sur 2016 car ces 240 millions concernent des projets dont la facturation a été réalisée (appels d’offre, travaux effectués...) mais l’impulsion a été donnée et l’objectif de l’année 2017 est de maintenir l’investissement à 270 M€.

Premier vice-président en charge des Finances, Christian Poiret (photo) a souligné que contrairement à l’exécutif précédent, le Département n’emprunte pas plus qu’il ne rembourse.

En 2015, le budget prévisionnel annonçait 300 millions d’investissement avec seulement 10 % de fonds propres.

La dette est stabilisée à hauteur de 1 375 M€.

 

Pour Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental,

le Département continue d’accompagner les projets d’intérêt général comme le Canal Seine-Nord-Europe, le développement du Très haut débit et va s’impliquer dans le projet de renouveau du Bassin minier aux côtés de la Mission Bassin Minier. 

 

Cependant, Jean-René Lecerf s'inquiète des difficultés auxquelles est confronté le Département du Nord, en charge des mineurs non accompagnés. En effet, le Département enregistre un afflux de mineurs de 30 % supérieur ce début 2017 par rapport à début 2016. 

Dans ce cadre, le Département du Nord a lancé un appel à projets pour la création de 350 places supplémentaires d'hébergement à destination des 16 - 18 ans. 

 

Echanges avec Xavier Bertrand, président de Région

 

Plus tôt dans la journée, Xavier Bertrand, président de la région des Hauts-de-France, est venu à la rencontre des conseillers départementaux, pour un long temps d’échanges autour des projets communs que mènent ou peuvent mener les deux collectivités.

 

Xavier Bertrand et Jean-René Lecerf.

 

 Il y a notamment encore été question du canal Seine-Nord :

La Région ne peut réussir seule. Si le Département n’avait pas voulu le faire, le canal Seine-Nord ne se serait pas fait ! 

D’autres importants dossiers ont été évoqués, comme le retour à l’emploi des allocataires du RSA, et notamment leur accès aux formations professionnelles et à l’apprentissage, ainsi que la question des transports et de la mobilité.

Sur ce point, Xavier Bertrand a précisé qu’il ne peut

s’engager sur la gratuité là ou le transport est actuellement payant.  Par contre, là où les modes de transport sont gratuits, ils le resteront. De même, je n’ai pas l’intention de fermer des lignes SNCF, que ce soit pour les voyageurs ou pour le frêt.  

 

Retrouvez l’ensemble des débats ici.


baseline