Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Une mini-entreprise pour découvrir l’industrie

Publié le 01 juin 2017 | Ambition jeunesse


Un groupe d’élèves du collège Pierre-de-Ronsard participe au concours "Bravo l’entreprise" et se frotte déjà aux réalités économiques.

 

Ils ne sont qu’en troisième et pourtant, parmi eux, on trouve déjà un directeur général, un DRH ou un directeur de production. Accompagnés par leurs deux professeurs de technologie, une vingtaine de collégiens ont créé au sein de leur établissement une mini-entreprise baptisée "La boîte à idées".

Un nom qui, comme le logo, a été choisi lors d’un brainstorming. Quant à l’organigramme de la société, il a été adopté démocratiquement par vote de l’ensemble des membres. 

Le projet rassemble uniquement des élèves dont la motivation a été démontrée par une lettre et un entretien. Ensemble, ils ont conçu par ordinateur plusieurs petits objets (sphère lumineuse, boîte à senteurs, boîte à bijoux, horloge…) dont, après une étude de marché, ils ont démarré la fabrication avec une imprimante 3D et entrepris la commercialisation au collège et dans leur entourage.

 

Donner du sens aux apprentissages

 

Un petit groupe conçoit aussi une "carte mentale" informatisée destinée à la tablette géante située dans le hall d’accueil de l’entreprise Forgital Dembiermont à Hautmont, et participera au concours "Bravo l’entreprise".

Le but est de créer un partenariat intergénérationnel pour l'avenir de nos élèves. On veut mettre en valeur une image positive de nos élèves. Tout le monde y sera gagnant : l'entreprise en termes de communication et nous pour la formation de nos élèves

a assuré Luc De Lange, le principal du collège, lors d'une petite cérémonie organisée avec Forgital Dembiermont, l'UIMM (Union des industries et métiers de la métallurgie) et l'Inspection académique.

Le lien entre école et entreprise est très important, car il donne du sens aux apprentissages. L'entreprise véhicule les mêmes valeurs que notre collège, ça renforce notre discours

ajoute Valérie Caillierez, la principale adjointe.

 

Découverte et autonomie

 

On ne vous décevra pas 

a promis Nawfel, porte-parole du groupe de collégiens.


Collège Ronsard Hautmont projet Bravo l'entreprise 2



Après la cérémonie, il ajoute :

Ce projet nous permet de découvrir le monde professionnel, de voir comment on travaille en entreprise. Et en plus ça nous apporte des points pour le brevet !

Ça nous enrichit, on se sent plus autonome 

constate aussi Ophélie, l'une des trois filles d'un groupe en majorité masculin. 

Situé en REP+, le collège a bénéficié d'heures d’accompagnement éducatif pour mettre en place ce projet. Par ailleurs, deux sorties ont été financées par le PEDC, l'une à l'usine MCA (Renault) de Maubeuge, l'autre à la centrale nucléaire de Chooz, dans les Ardennes.


baseline