Version imprimable - Nouvelle fenêtre

"Nos quartiers d’été en prison"

Publié le 05 janvier 2017 | Emotion culture


Un animateur du forum des Sciences effectue une manipulation sur l'un des outils itinérants proposés par le forum.

Depuis 2014, le Forum des Sciences participe à l’opération "Nos quartiers d’été en prison" et intervient auprès de garçons de 14 à 16 ans détenus à l’Établissement pénitentiaire pour mineurs de Quiévrechain. Une expérience enrichissante à tout point de vue…

Le service éducatif de l’Établissement pénitentiaire pour mineurs (SEEPM) de Quiévrechain a souhaité travailler au développement d’un programme d’actions culturelles à destination des personnes mineures placées sous main de justice, incarcérées au sein de l’EPM.

Pour mener à bien les missions éducatives au sein de son établissement, définies par la convention renouvelée en 2010 entre la Direction interrégionale des services pénitentiaires de Lille, la Direction régionale des affaires culturelles Nord - Pas-de-Calais et l’association Hors Cadre, le SEEPM de Quiévrechain s’est entouré de nombreux acteurs culturels de la région dont le Forum départemental des Sciences.

Ainsi, depuis trois ans, des animateurs du Forum se rendent chaque été à l’EPM durant une petite semaine pour conduire des animations scientifiques auprès de jeunes garçons de 14 à 16 ans. Durant deux heures, un groupe de quatre ou cinq mineurs volontaires suit une animation.

 

Jeux, manipulations et planétarium

 

Divers thèmes sont abordés grâce aux outils itinérants du Forum des Sciences : l’astronomie, l’énergie, les maths. À travers des jeux de cartes, des manipulations et même des séances de planétarium itinérant, les jeunes s'amusent autour des sciences.

Cette expérience est enrichissante à plus d’un titre. D'abord, pour les jeunes qui bénéficient de cette animation, parce qu’ils voient une autre façon d’apprendre. Ils remettent ainsi en cause leurs représentations scolaires de l’apprentissage des sciences. Cela leur permet aussi de s’exprimer avec une personne extérieure à l’EPM.

C'est également enrichissant pour les animateurs du Forum des Sciences, qui doivent s’adapter à ce public a priori peu enclin à s’intéresser à la science, en testant de nouvelles approches pour la médiation scientifique.

 

Photo : Forum départemental des Sciences


baseline