Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Un musée pour s’évader

Publié le 05 janvier 2017 | Emotion culture


Depuis 2006, le musée départemental de Flandre intervient en milieu carcéral pour faire entrer l'art là où on l'attend le moins. À la maison d'arrêt de Sequedin, un cycle original d'ateliers numériques vient de s'achever...

 

À la demande du Service Pénitentiaire d'Insertion et de Probation du Nord (SPIP) et en lien avec la direction du Centre pénitentiaire de Lille-Loos-Sequedin, le musée départemental de Flandre a imaginé un cycle d'ateliers à destination de personnes incarcérées. Habitué des interventions en milieu carcéral (maisons d'arrêt de Dunkerque et de Sequedin, centre de semi-liberté d'Haubourdin), le musée a expérimenté une série d'ateliers numériques sur le thème du montage d'une exposition.

Une première rencontre avec les détenus a permis à la plasticienne Clara Pilard de présenter le musée de Flandre, les collections permanentes mais aussi l'exposition L'Odyssée des animaux ainsi que le travail du commissaire d'exposition et du muséographe, point de départ du projet.

 

Certains détenus ont pu découvrir les tableaux originaux à Cassel 

 

À l'issue de cette rencontre, six participants se sont lancés dans l'aventure. À partir des reproductions d'une vingtaine d'œuvres exposées au musée, chacun a réfléchi à la façon de présenter les œuvres dans un espace imposé - un parallélépipède - à la manière d'un commissaire d'exposition et d'un muséographe.

Avec le logiciel de 3D "SketchUp Make 2016", ils ont organisé le lieu à l'aide de cloisons puis l'ont meublé de vitrines et de socles, avant de choisir les couleurs et "d'accrocher" les tableaux.

Au terme de trois séances de 3 heures, chaque participant a ainsi donné naissance à un espace d'exposition idéal. En fin de cycle, chacun a pris le temps de présenter et d'expliquer son projet à une dizaine de codétenus invités. Certains d'entre eux ont même pu sortir du centre pénitentiaire pour venir à Cassel, voir l'exposition L'Odyssée des animaux, confronter leur projet à l'existant et surtout découvrir la beauté des tableaux originaux.


baseline