Version imprimable - Nouvelle fenêtre

ENS : les apprentis envoient du bois !

Publié le 05 décembre 2016 | Le Nord Découvrir


Exercice d'élagage dans l'ENS de Paillencourt pour les étudiants du lycée forestier de Bavay. Photo Cédric Arnould.

En novembre dernier, une opération d'élagage dans l'espace naturel sensible départemental du Grand-Clair à Paillencourt, a été menée par des élèves du lycée forestier de Bavay et des apprentis du centre de formation de Genech.

Juchée sur un arbre chancelant à 20 mètres du sol, Mathilde, 18 ans, serre les dents. Elle combat les éléments. Tronçonneuse à la main, harnachée comme une alpiniste, elle apprend les rigueurs du métier d'élagueur, un monde masculin auprès duquel elle a su s'imposer. 

Mathilde prend part à un chantier nature organisé par le Département sur l'Espace naturel sensible de Paillencourt.

Ce froid jour d'hiver, une vingtaine de lycéens et apprentis du lycée forestier de Bavay et du Centre de formation régional des apprentis de Genech sécurise une entrée des marais du Grand-Clair. 

C'est un beau chantier, préparé depuis longtemps avec nos partenaires, afin que tout le monde y trouve un grand intérêt professionnel

commente Corine Sauvage, garde départementale. 

 

ca-ENS Paillencourt-2
Mathilde, 18 ans, est une des rares filles à apprendre le métier d'élageur. Et elle s'accroche ! (ph. Cédric Arnould)

 

Sur place, les élèves élagueurs ont découvert un espace boisé de saules blancs âgés d'une vingtaine d'années, malades, pourris de l'intérieur, et menaçant de choir, par fatigue ou par grand vent, sur les fils électriques, les habitations et les promeneurs. 

Il fallait sécuriser le secteur en abattant ces arbres, et nous avons fait appel aux centres de formation afin que cette opération puisse être l'occasion pour des jeunes de s'entraîner dans des conditions réelles 

ajoute Corine Sauvage. 

 

ca-ENSPaillencourt-1L'objectif premier du chantier nature était de sécuriser un chemin de promenade (ph. Cédric Arnould).

 

 

Les jeunes confrontent
leurs connaissances en botanique

 

Alexis Boutteau, enseignant en techniques forestières à Bavay, souligne tout l'intérêt qu'il voit à se frotter à ce type de chantier nature : 

Nous avons une convention avec le Département depuis au moins 6 ans, et nous avons ainsi la possibilité d'intervenir dans les ENS départementaux environ 10 fois par an dans le Douaisis et le Valenciennois. Ces opérations permettent aux jeunes de se confronter à leurs connaissances des essences d'arbres et de végétaux, à la parasitologie, à l'état sanitaire des arbres et aux techniques d'élagage, ce qui permet aussi une mise en application pratique des mesures de sécurité étudiées en cours.

Seul Espace naturel sensible départemental dans le Cambrésis, le site de Paillencourt est pour partie accessible au grand public toute l'année. 


baseline