Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Première rencontre pour les élus juniors

Publié le 20 décembre 2016 | Le Nord Citoyen


Début novembre 2016, les élus juniors ont assisté, avec leurs référents, à une réunion d’information présidée par Marie-Annick Dezitter, vice-présidente chargée de la Santé, de la Prévention et de la Communication. Une première prise de contact nécessaire avant la séance plénière d’installation du 23 novembre.

Les 82 élus juniors du Conseil départemental des jeunes (Cdj) ont découvert l’hémicycle de l'Hôtel du Département les mercredi 9 et 16 novembre 2016. Ils ont répondu à l’invitation de Marie-Annick Dezitter, la vice-présidente chargée de la Santé, de la Prévention et de la Communication, qui est à ce titre l’élue référente pour le Cdj.

Ce fut l’occasion pour eux de découvrir cette enceinte chargée d’Histoire dans laquelle ils suivront les séances plénières tout au long de leurs deux années de mandat.

Cette première réunion permet de prendre contact, de vous redonner les grandes lignes de ce mandat et d’évoquer avec vous ce que chacun en attend. Le Cdj est une école de la citoyenneté, il est l’affaire de tous

a souligné Mme Dezitter en les accueillant.

 

cdj-9-11-16Marie-Annick Dezitter, vice-présidente chargée de la Santé, de la Prévention et de la Communication a présidé cette première rencontre des élus juniors.

 

La réunion a débuté par une présentation du Cdj, de la place qu’il occupe au sein du Département et des initiatives et projets phares menés depuis plus de 25 ans : le cross UNSS (Union Nationale du Sport Scolaire) pour tous ; recycler, c’est dans notre nature ; les Cdj sur les traces de la première guerre mondiale.

Des informations plus pratiques ont été évoquées, telles que la gestion des transports des élus juniors lorsqu’ils doivent se rendre à Lille pour leurs travaux en commissions ou en séance plénière, ou la transmission des informations (une adresse mail dédiée leur est ouverte le temps du mandat).

Les élus juniors se répartiront au sein de commissions  qui travailleront sur quatre thématiques : culture, solidarité, ruralité et environnement. L’objectif étant pour chaque commission de présenter un projet qui sera mis en œuvre par les services départementaux.

Le temps du mandat n’étant que de deux ans, certains élus juniors partent sans que leur projet n’ait eu le temps de voir le jour. Aussi, et pour répondre à une demande des anciens élus juniors, un comité de liaison va être créé.

 Il favorisera également le portage d’expériences avec vos prédécesseurs

a expliqué Mme Dezitter.

 

Des citoyens éclairés et engagés

 

Le calendrier leur a ensuite été donné : réunions de commissions, séminaire d’intégration, séances plénières et visites de découverte des territoires rythmeront leurs deux années de mandat.

Cdj-09-11-16 (3)Les élus juniors ont pris possession de l'hémicycle avant la séance plénière d'installation le 23 novembre. (Photos : D. Lampla)


Le rôle du référent a été reprécisé. Relais entre le Département et les collèges, le référent suit les travaux en commissions, facilite la communication entre les conseillers juniors et les élèves de l’établissement. Il est le garant des absences et présences des conseillers juniors lors des visites et réunions prévues pour eux.

 

Atim Amara, élu junior sortant du canton de Roubaix 2 a témoigné de tout ce que le Cdj lui a apporté :

Cela va vous permettre de devenir acteur des futures politiques départementales. Avec le Cdj, nous avons grandi et nous sommes devenus des citoyens éclairés et engagés. Sachez saisir la chance qui vous est offerte,

a-t-il conclu.


baseline