Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le contournement de Maubeuge

Publié le 19 octobre 2017 - Mis à jour 28 janvier 2020

PARTAGER SUR : Partager sur Facebook Partager sur Twitter

Le contournement Nord de Maubeuge vise à améliorer le réseau structurant desservant l’agglomération, à favoriser le développement économique et à améliorer le cadre de vie de ses habitants par une réduction du trafic routier traversant les zones urbaines et la possibilité d’un meilleur partage de la voirie.

Le projet 

La desserte routière de l’agglomération de Maubeuge - Val de Sambre est structurée par deux axes principaux organisés en croix autour du centre-ville :

  • la RN 2 qui relie Paris à la Belgique (Mons et Bruxelles par la RN 6) et traverse l’agglomération du Sud au Nord,
  • la RD 649 (ex RN 49) qui relie Valenciennes à la Belgique (Erquelinnes-Charleroi) et traverse le territoire d’ouest en est.

 

Un certain nombre d’aménagements routiers ont été réalisés, notamment le contournement sud-ouest de Maubeuge mis en service en 2005. Toutefois, du fait de la situation inachevée de ces aménagements, le trafic de transit ne dispose pas d’itinéraire de contournement de l’agglomération Maubeugeoise.

Il reste contraint de la traverser en empruntant notamment l’avenue Jean Jaurès à Maubeuge (RN 49), et la route d’Avesnes (RD 602) à Louvroil, ce qui entraine une dégradation du cadre de vie des riverains de ces voies et impactent les conditions de desserte économique du territoire.Le projet de contournement de Maubeuge vise à répondre à cette situation.

La concertation préalable menée en 2016 et les études réalisées en 2017 et 2018, ont d’abouti, au premier semestre 2019, au choix d’une variante de tracé Nord, représentée sur la carte ci-dessous :

 

Cliquez sur l'image pour agrandir 

 

Le planning 

La réalisation du contournement Nord de Maubeuge se décomposera en 3 phases :

  • Phase 1, longueur 3,9 kms, entre la RD 649 ouest et le contournement sud-ouest de Maubeuge, démarrage prévu en 2021, montant estimé 48,5 M€
  • Phase 2, longueur 5,4 kms, entre entre la RD 405 et la RN2 Nord, démarrage probable en 2025, montant estimé 53,5 M€
  • Phase 3, longueur 3,4 kms, entre entre la RN2 nord et la RD 649 Est, travaux envisagés en 2030, montant estimé 20,5 M€

 

La 1ère phase, dont le financement est inscrit au contrat de Plan État-Région, est plus particulièrement destinée à assurer la liaison entre la RD 649 ouest, à la hauteur de l’échangeur de La Longueville et le contournement sud-ouest de Maubeuge (RN2). Le choix d’une variante de tracé a permis d’engager l’élaboration du dossier d’étude d’impact et d’enquête préalable à la déclaration d’utilité publique du contournement Nord de Maubeuge.

De plus, afin de préparer la réalisation des travaux de la phase 1 du contournement, un maître d’œuvre a été désigné au cours du second semestre 2019 pour en mener les études projet qui permettront notamment de fixer avec toute la précision nécessaire, les caractéristiques et les dimensions des différents ouvrages qui accompagneront la réalisation du projet (ouvrages d’arts, dispositifs d’assainissement, écrans acoustiques, ...) et ainsi d’aboutir à la définition du plan d’emprise des travaux.

L’objectif du Département est de conduire en parallèle la procédure d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique de l’ensemble de l’opération (phases 1,2,3) et la demande d’autorisation environnementale relative aux travaux de la phase 1.

 2020 sera ainsi consacré :

  • de début mars à fin 2020, au dépôt du dossier d’enquête préalable à la Déclaration d’Utilité Publique (DUP) relatif à l’ensemble de l’opération et à l’autorisation environnementale des travaux de la phase 1, afin d’engager les enquêtes correspondantes ;
  • au cours du 1er trimestre 2020,  à l’élaboration du dossier projet de la phase 1 et à la réalisation des études associées (reconnaissances géotechniques et levés topographiques, études agricoles, …)
  • à l’engagement des acquisitions des propriétés bâties directement impactées par le projet.

 

L’abandon de la liaison Lobbes-Erquelinnes décidé par le gouvernement Wallon en septembre 2019 n’a que peu d’incidence sur le projet de contournement Nord de Maubeuge. En effet, cette liaison  est une route à une vocation essentiellement locale et ne constitue donc pas une offre alternative au réseau autoroutier existant, plus particulièrement en Belgique.