Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Restauration : le Département encourage les groupements de commandes

Publié le 30 septembre 2016 | Ambition jeunesse


Le 4 juillet dernier, le Conseil départemental a renouvelé son soutien financier au groupement de commandes dans les Flandres piloté et coordonné par le collège Fernande Benoist à Hazebrouck. Ce groupement expérimental et novateur est le seul porté par un collège.

 

En 2013, le Département a décidé la création d'un groupement de commandes dans les Flandres ayant pour objectifs la sécurisation des marchés des établissements adhérents et l'amélioration de la perfomance économique des achats réalisés.

 

Rejoignez le groupement !

 

Après deux années de fonctionnement avec 15 adhérents, le groupement vient d'être renouvelé pour la période 2016-2018 et compte désormais 16 adhérents (14 collèges + 2 lycées).

Alice Pastor, intendante du collège Fernande Benoist, témoigne :

Nous avons communiqué par mail pour faire connaître le groupement auprès des établissements du secteur et avons organisé une réunion d'information en présence des adhérents afin de susciter de nouvelles adhésions. Celles-ci sont toutefois encore insuffisantes pour couvrir les frais de fonctionnement. C'est la raison pour laquelle nous ne sommes pas encore autonomes et avons besoin du soutien du Département.

 

CA-Alice Pastor intendante F.Benoist Hazebrouck

Alice Pastor s'assure régulièrement que les adhérents sont satisfaits
et intervient auprès des fournisseurs si tel n'est pas le cas. Photo: C. Arnould

 

De la qualité, de la fraîcheur et des économies

Le groupement est à l'initiative de cinq marchés qui ont donné lieu à des dégustations avec des chefs de cuisine des établissements adhérents. 

La qualité était un critère prédominant pour l'attribution des marchés et l'approvisionnement local donnait aussi des points supplémentaires. Ce n'est vraiment pas évident de faire du local sur 16 établissements mais on a tout de même un groupement d'éléveurs de porc local qui arrive à suivre

explique Alice Pastor.

Pour Cédric Libert, chef de cuisine au collège Fernande Benoist,

le groupement nous fait perdre un peu d'autonomie mais on y gagne en facilité et en qualité. Et en cas de problème, on a du poids face aux fournisseurs.

Il poursuit :

Grâce aux économies réalisées, on peut commander énormément de produits frais, maintenir un coût de repas stable pour les familles et même parfois proposer des extras. Globalement, c'est positif !

 

CA-Cédric Libert chef de cuisine F.Benoist Hazebrouck-18

Cédric Libert s'est beaucoup investi dans le choix des produits lors des dégustations préalables à la passation des marchés. Photo: C. Arnould.

 

À noter que les établissements adhérents réalisent en moyenne 10% d'économies sur leurs crédits restauration, et que le groupement pourra intégrer de nouveaux adhérents dès 2017. 

Avis aux amateurs !

 

 Photo d'ouverture (C. Arnould): le restaurant scolaire du collège Fernande Benoist à Hazebrouck. 


baseline