Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Collège Deconinck : une demi-pension pour cet automne

Publié le 30 septembre 2016 | Ambition jeunesse


Chantier de la demi-pension du collège Jean-Deconinck, aménagée dans des espaces vacants au rez-de-chaussée de l'établissement.

À ce jour, les 2 collèges publics de Saint-Pol-sur-Mer (Robespierre et Jean-Deconinck) n’ont pas de restauration sur site. Les élèves doivent donc se rendre au collège Lucie Aubrac de Dunkerque pour déjeuner... mais plus pour longtemps.


Les trajets des demi-pensionnaires pour se rendre au collège Lucie Aubrac s’effectuent en bus affrétés par les établissements. Ce fonctionnement ne pose pas de problèmes logistiques (transport et fourniture d'un nombre suffisant de repas à Dunkerque), mais la pause méridienne des collégiens concernés est fortement perturbée : 30 minutes de bus, impossibilité d’exercer des activités le midi, etc.


Un plus grand confort pour les demi-pensionnaires

Afin d'améliorer les conditions de restauration des collégiens du public à Saint-Pol-sur-Mer sans mettre en péril la demi-pension de Lucie Aubrac, le Conseil départemental a choisi de construire une cuisine dite "de maintien en température" au collège Jean-Deconinck. Les repas resteront donc produits au collège de Dunkerque.

Le programme des travaux prévoit aussi un restaurant élèves d'une capacité d'accueil de 300 rationnaires et une salle pour les commensaux. Ainsi, la demi-pension pourra accueillir également les collégiens de Robespierre.

 

Une optimisation de l'espace

Le collège Jean-Deconinck étant actuellement surdimensionné, l’objectif de l'opération est de rester dans l’enveloppe bâtie actuelle. La demi-pension sera située dans des espaces actuellement vacants au rez-de-chaussée de l’établissement suite à la suppression d’un enseignement de SEGPA (métallerie).

Les travaux ont démarré le 18 juillet 2016 et devraient durer trois mois.

Coût de l’opération  (hors mobilier) : 1,3 M€ financés par le Département.


Photo du haut : Chantier de la demi-pension du collège Jean-Deconinck, aménagée dans des espaces vacants au rez-de-chaussée de l'établissement.Photo : D. Lampla

 

 

 


baseline