Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Les graines s'échangent dans les médiathèques

Publié le 15 juin 2016 | Innovation territoires


Le vice-président Paul Christophe et les conseillers départementaux Françoise Del Piero et Bernard Baudoux, plantent une graine dans le potager du centre social. (Ph.

Onze médiathèques de l'Avesnois et du Valenciennois sont engagées depuis février 2016 dans un réseau de "grainothèques". Leur but : échanger gratuitement des semences de légumes et de fleurs.

Les autres articles

En lien avec la semaine européenne du développement durable, l'opération "Ils font bouger le Nord !" met en valeur des actions originales et innovantes.

Parmi elles, le réseau de grainothèques mis en place par le CPIE bocage de l'Avesnois a reçu le mardi 14 juin 2016 la visite de Paul Christophe, vice-président du Conseil départemental chargé du Développement durable, de l'Environnement et de la Politique de l'eau.

 

Un système basé sur l'échange et la gratuité 

 

L'idée d'un troc de graines est venue de nos adhérents lors d'une assemblée générale en 2014. On avait d'abord pensé l'organiser dans nos locaux à Gussignies, mais cela aurait obligé les gens à faire de la route pour venir, ce qui n'est pas très bon pour l'environnement. On s'est donc inspiré d'un système qui existe déjà en France : des grainothèques hébergées dans des médiathèques. Et on l'a proposé aux médiathèques de l'Avesnois

explique Francine Copy, responsable pédagogique au CPIE.

Dix bibliothèques et médiathèques de l'Avesnois ont joué le jeu :

  • Aulnoye-Aymeries
  • Bavay
  • Feignies
  • Ferrière-la-Grande
  • Ferrière-la-Petite
  • Hautmont
  • Landrecies
  • Leval
  • Limont-Fontaine
  • Maubeuge.

 

La médiathèque de Marly, dans le Valenciennois, a aussi rejoint le réseau. 

 

"Des gens qui n'ont pas l'habitude de venir sautent le pas"

 

Chaque grainothèque a reçu un stock de différentes graines, ensachées par les bénévoles du CPIE. Elle les propose gratuitement au public. La seule condition : signer une charte dans laquelle on s'engage à apporter plus tard des graines, des mêmes plantes ou d'autres. L'utilisation de pesticides est aussi fortement déconseillée.

On a mis un présentoir avec des livres et des plantes à l'entrée de la bibliothèque. Des gens qui n'ont pas l'habitude de venir sautent le pas. On leur explique que c'est gratuit et qu'ils peuvent attendre l'année prochaine pour apporter des graines. On a aussi trois jardiniers qui sont venus spontanément donner des graines, l'un d'eux a même préparé des petits sachets

raconte Marie-Catherine Flinois, bibliothécaire à Hautmont.

 

Atelier ensachage à la médiathèque d'Aulnoye-Aymeries

Des bénévoles du CPIE mettent des semences en sachet, dans la médiathèque d'Aulnoye-Aymeries. (Ph. C. Bonamis)

 

Ça entretient la convivialité entre l'équipe et les usagers

ajoute Françoise Hannappe, directrice de la médiathèque d'Aulnoye-Aymeries qui accueillait le vice-président, en présence de Bernard Baudoux, conseiller départemental et maire d'Aulnoye, de sa binôme Marie-Aline Bréda et de Françoise Del Piero, conseillère départementale du canton de Maubeuge.

 

Faire perdurer les espèces

 

Il existe ailleurs des trocs de plantes mais ici, l'intérêt est aussi de faire perdurer des espèces. Une action comme celle-ci est facilement transposable dans d'autres territoires du département. C'est ce qu'on a souhaité suggérer en mettant en place l'opération "Ils font bouger le Nord !"

a déclaré Paul Christophe, avant d'ajouter :

Pour de telles initiatives, il n'y a pas besoin de beaucoup de moyens financiers mais surtout de la bonne volonté. Un projet comme celui-ci peut paraître anodin mais il contribue à la sensibilisation environnementale.

Une sensibilisation bien concrète à Aulnoye-Aymeries, où le vice-président est ensuite allé admirer le potager entretenu par des bénévoles du centre social Guy-Môquet.

 

Graintohèque d'Aulnoye-Aymeries

Françoise Del Piero, Paul Christophe, Marie-Aline Bréda et Bernard Baudoux visitent le potager du centre social Guy-Môquet. (Ph. C. Bonamis)

 


Photo du haut : Le vice-président Paul Christophe et les conseillers départementaux Françoise Del Piero et Bernard Baudoux, plantent une graine dans le potager du centre social (Ph. C. Bonamis)


baseline