Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Printemps de l’autonomie : après la réflexion, l’action

Publié le 19 mai 2016 | Engagement solidarité


Le Département développe des politiques innovantes pour les Nordistes

Le Printemps de l'autonomie a permis de présenter aux acteurs locaux les nouvelles orientations du Département en faveur des personnes âgées et handicapées.

Du 31 mars au 18 mai 2016, 7 rencontres dans les territoires ont permis à Geneviève Mannarino, vice-présidente du Conseil départemental en charge de l’autonomie, de présenter aux acteurs locaux, dont les élus, les nouvelles orientations politiques en faveur des personnes âgées et personnes handicapées.


 

 

Une cinquantaine de personnes étaient présentes à Lauwin-Planque le 18 mai 2016 pour assister à la dernière rencontre de ce "Printemps de l’autonomie".

Elles ont été accueillies par Christian Poiret, premier vice-président en charge des finances, de l’administration générale et du contrôle de gestion (et maire de la commune), qui a souligné la volonté de la majorité départementale de 

permettre au Nord d’évoluer. Nous ne sommes pas là pour faire des économies sur le dos des Nordistes, mais pour mettre en place une politique novatrice, qui va faire en sorte qu’on puisse faire plus avec autant, voire avec moins. Il doit y avoir de la solidarité. Elle ne peut exister sans une nécessaire optimisation des moyens de notre part, mais aussi de la part de nos partenaires.

 

printemps-autonomie-lauwin-planque-18-05-16 (2)-1

Christian Poiret, premier vice-président en charge des finances, de l’administration générale
et du contrôle de gestion a accueilli les participants dans sa commune de Lauwin-Planque.

 

 

Des réponses très pragmatiques


Comme elle l’a fait dans les 6 rencontres précédentes à Cambrai, Tourcoing, Bruay-sur-l'Escaut, Templeuve-en-Pévèle, Maubeuge et Zuydcoote, Geneviève Mannarino a ensuite rappelé l’enjeu de ces différents rendez-vous.

Nous avons souhaité expliquer, en particulier aux acteurs de terrain, les décisions prises dans la délibération cadre votée en décembre 2015 relative à l’accompagnement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Nous avons entendu la demande des personnes concernées de rester à domicile. Nous pouvons leur proposer des solutions de proximité et les accompagner dans leur parcours de vie. Elles ont besoin de réponses très pragmatiques pour améliorer leur vie quotidienne.

 

 

Retour en haut de page

 

 

Un environnement rassurant et sécurisé

 

Ces solutions passent par :

  • le développement de l’accueil familial, en particulier en milieu rural, plus seulement 24 heures sur 24, mais avec une offre diversifiée et adaptée aux besoins des territoires, avec des professionnels formés et accompagnés par le Département. Concrètement, il peut s’agir de proposer un accueil de quelques heures ou quelques jours pour permettre aux aidants de souffler.
     
  • L’aide en faveur de l’habitat adapté et connecté grâce à la domotique, ce qui nécessite aussi un travail de sensibilisation à mener localement auprès des bailleurs sociaux.

  • La création de relais autonomie labellisés dans les territoires dans lesquels toutes les informations concernant les personnes âgées et les personnes en situation de handicap seront disponibles rapidement. Geneviève Mannarino souhaite également, d’ici trois ans, la mise en place de maisons départementales de l’autonomie.
     
  • L’identification des EHPAD comme des lieux ressources afin, par exemple, de sécuriser les personnes la nuit…

 

L’ensemble de ces solutions permettent ainsi à la fois de répondre aux besoins des personnes âgées et/ou en situation de handicap de manière pertinente et de les aider à rester dans un environnement rassurant et sécurisé, tout en participant au développement de l’activité économique locale.

 

printemps-autonomie-lauwin-planque-18-05-16-1Geneviève Mannarino, vice-présidente en charge de l’autonomie, a présenté
les nouvelles orientations politiques en faveur des personnes âgées et des personnes en situation de handicap.

 

 

Retour en haut de page

 

 

Une boîte à outils : lenord.fr/autonomie

 

Pour mettre en œuvre cette nouvelle politique départementale, il est important de diversifier et de transformer l’offre des services spécialisés, et de rendre plus visibles et lisibles les dispositifs qui accompagnent les personnes.

Pour cela, le Département a créé une boite à outils actualisée et évolutive : lenord.fr/autonomie


La politique de l’autonomie, c’est l’affaire de tous : élus, bailleurs sociaux, et tous nos partenaires. C’est ensemble que nous trouverons des réponses adaptées,

a assuré Geneviève Mannarino, qui s’est félicitée de la qualité des échanges au cours des différentes rencontres auxquelles plus de 400 personnes ont assisté.

Les premières mesures issues de ce Printemps de l’autonomie seront mises en place d’ici la fin de l’année 2016.

 

 

Retour en haut de page

 

 

Vos commentaires sur Facebook

 

Tout au long du Printemps de l'autonomie, vous avez réagi sur notre page Facebook. Merci à tous pour vos contributions !

 

À propos du kit de motorisation Autonomad Mobility

Séverine :

Mon papa est en fauteuil et il gagnerait tellement à être mieux équipé. Votre système va faire plus que lui changer sa vie… Il va la bouleverser !

Rendre une partie de l'autonomie perdue est formidable bien sûr, mais encore faut-il que ce soit abordable.

 

À propos de la vidéo sur l'accueil familial :

Commentaires sur Facebook (capture d'écran)

 

À propos du site Pictotravel

Merci beaucoup d'avoir partagé notre page et notre projet, mettre en avant l'accessibilité de notre département est une mission qui nous tient à coeur !


À propos du photographe sourd Anthony Losfeld

Marc :

Plus personne ne prend le temps de comprendre l'autre, il faut que tout aille vite, alors on ne fait pas répéter. Dommage, je suis sûr que cette façon de faire leur font rater un professionnel et surtout un contact humain. Bon courage Anthony.
Titine :

Moi je crois qu'il peut y arriver malgré son handicap. S'il fait de belles photos, qu'il continue ! Bon courage à Anthony.


À propos de la vidéo sur les habitats partagés à Roubaix

Vivre à Dunkerque avec un handicap :

Il y a aussi cette résidence dont on a beaucoup parlé dans les médias et que j'ai relayée auprès du Pôle Handicap de la ville de Dunkerque : http://www.generationsetcultures.fr/centre-de-ressources/bonnes-pratiques/habitat/lilot-bon-secours/

 

 

 

Retour en haut de page

 


baseline