Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Musée du Verre: dans 5 mois, l'ouverture

Publié le 29 avril 2016 | Emotion culture


L'installation des vitrines dans la partie du musée consacrée aux "bousillés"

Le 30 septembre 2016, le nouveau musée du Verre ouvrira ses portes. Pour l'instant, le chantier se poursuit avec la finition des sols et des plafonds. Autre étape importante : l'arrivée des vitrines.

Nos sites internet

Avec l'arrivée des premières vitrines, c'est une étape cruciale qui commence

déclare Michel Dutoit, architecte du Département, chef de projet.

Après la pose de la pierre bleue et les plafonds de la zone d'exposition permanente en mars et en avril, les plafonds de la zone d'exposition temporaire et de la salle de conférences ont été réalisés cette semaine. Il ne reste plus à finir, côté plafond, que celui du hall d'accueil.

En ce qui concerne le sol, l'entreprise CPLC qui pose la couche de finition en résine doit jongler avec l'installation des différentes vitrines. En effet, les vitrines sont mises en place lorsqu'un espace est terminé et c'est seulement après qu'est posée la résine, sauf pour les grands socles qui seront installés les derniers.

 

Pose de la résine au musée du Verre

La pose de la résine dans un des bureaux du musée. Photo : E. Watteau

 

Des vitrines "made in Italy"

 

Deux semi-remorques sont arrivés cette semaine depuis la banlieue de Milan avec les premières vitrines, destinées à la zone haute, celle des bousillés.

Ce sont des vitrines très lourdes, de 200 à 400 kg, réalisées et apportées par l'entreprise italienne Goppion spécialisée dans la muséographie. Elle a notamment fourni le Louvre-Lens et le LAM à Villeneuve d'Ascq

explique Michel Dutoit.

Une deuxième arrivée de vitrines, destinées aux alcôves de l'étage inférieur, est prévue pour la mi-mai, tandis qu'une dizaine de jours plus tard arriveront les dernières vitrines, notamment les grands socles.

C'est seulement ensuite, au début du mois de juin, que pourra être posée la résine du hall - une opération qui, pour chaque espace, entre le ponçage, la pose et le séchage, prend environ trois semaines.

Ainsi, avant sa véritable ouverture en septembre, le musée pourra être prêt à accueillir les habitants de l'Avesnois pour une journée portes ouvertes le 19 juin 2016. Et c'est dans la foulée que seront installées les œuvres. Mais nous vous en reparlerons en temps voulu…

 


Photo du haut : L'installation des vitrines dans la partie du musée consacrée aux "bousillés"


baseline