Version imprimable - Nouvelle fenêtre

À Sars-Poteries, un musée "ou-verre" au monde

Publié le 04 avril 2016 | Emotion culture


Jean-René Lecerf, entouré notamment de Béatrice Descamps-Plouvier, Carole Devos et Mickaël Hiraux, répond aux questions du public. Photo : C. Arnould

Plus de 80 acteurs locaux se sont retrouvés à Sars-Poteries le 31 mars pour échanger autour des grands enjeux du futur musée du verre.

Devenez ambassadeur du musée

Un appel aux ambassadeurs bénévoles du musée a été lancé à l'issue de la rencontre du 31 mars. Rejoignez-les ! Avec vous, le musée sera "ou-verre" au monde, comme l'a joliment dit une personne présente dans la salle.

telecharger-picto

Télécharger la charte des ambassadeurs et le formulaire d'adhésion (PDF)

Nos sites internet

Les autres articles

Actualités

Plus de 80 acteurs locaux (élus, responsables culturels, associatifs, économiques, hospitaliers et touristiques notamment) se sont retrouvés à l'invitation de Jean-René Lecerf à la salle des fêtes de Sars-Poteries, le 31 mars 2016, pour échanger autour des grands enjeux du futur musée du verre.

Ce nouvel équipement culturel très attendu sera inauguré le 30 septembre prochain, dans un bâtiment transparent et lumineux de plus de 3 000 m2.

Il est très attendu, non seulement par la communauté verrière internationale et nationale, mais aussi par les habitants de l'Avesnois et singulièrement ceux des quatre "communes des épis de faîtage" qui entourent le futur musée (Sars-Poteries, Dimont, Beugnies et Lez-Fontaine).

 

 

Un atout déterminant pour le territoire 

 

Le maire de Sars-Poteries, Alain Gillet, l'a rappelé en accueillant les participants : le musée du verre sera un atout déterminant pour la ville et le territoire.

Un rapide échange avec le président Jean-René Lecerf, les présidents d'intercommunalités, le représentant de la Région et les conseillers départementaux du secteur Carole Devos et Mickaël Hiraux l'a confirmé.

Echanges entre Aude Cordonnier, conservatrice-directrice du musée, et le public.

Aude Cordonnier, conservatrice-directrice du musée, échange avec le public. (Photo : C. Arnould)

 

La sous-préfète d'Avesnes-sur-Helpe, Virginie Kles, n'a pas été en reste, tissant des métaphores verrières bucoliques et enthousiastes pour souligner l'intérêt de l'État sur ce dossier.

Avant de réfléchir collectivement sur les enjeux du musée, les participants ont écouté attentivement Aude Cordonnier, conservatrice-directrice, leur présenter le projet muséographique qu'elle porte aujourd'hui, après avoir antérieurement réveillé le médiéval Hospice Comtesse de Lille et fait briller l'art contemporain plusieurs années au Laac à Dunkerque.

L'exposé de Michel Dutoit, chef de projet au Département en charge du chantier, maquette et plans à l'appui, a permis de saisir cette fois le geste architectural de Raphaël Voinchet et d'appréhender les nombreuses possibilités techniques du futur équipement.

 

 

Travail en réseau

 

La seconde partie de la réunion a approfondi ces présentations autour de deux questions :

  1. Comment travailler en réseau autour du territoire ?
     
  2. Comment le musée peut-il contribuer à un nouvel élan local, au développement social du territoire ?

 

Les propositions ont été nombreuses, issues des 11 tables où travaillaient avec enthousiasme les participants.

Dans sa conclusion, Jean-René Lecerf a clairement posé les enjeux en soulignant que

ce musée, c'est bien ensemble qu'on va le faire !

Et d'ajouter :

C'est un projet collectif de développement du territoire pour rendre la vie plus belle.

 

Post-its reprenant les propositions des participants

De nombreuses propositions on été avancées par les participants. (Photo : C. Arnould)

 

Cette première rencontre autour du musée du verre inaugure d'autres rendez-vous attendus :

  • l'installation fin juin d'un comité "Musée du verre et territoire" qui réunira les acteurs locaux et sera animé par les conseillers départementaux Carole Devos et Mickaël Hiraux ;
     
  • une journée portes-ouvertes sur le chantier, avec de multiples animations, au mois de juin ;
     
  • et bien sûr l'ouverture le 30 septembre (inauguration officielle) et les 1er et 2 octobre pour le public (portes ouvertes).

 

 

 

Photo du haut : Jean-René Lecerf, président du Conseil départemental, a présenté le projet en compagnie notamment de Béatrice Descamps-Plouvier, vice-présidente en charge de la Culture, de Carole Devos et de Mickaël Hiraux, conseillers départementaux du canton de Fourmies. 




baseline