Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Moulins : Lully, Rameau et… Stromae au collège

Publié le 25 mars 2016 | Ambition jeunesse


Instant musical avec le Concert d'Astrée et Emmanuelle Haïm dans l'auditorium du collège de Moulins à Lille, le 24 mars 2016. Photo Philippe Houzé

VIDEO. - Le 24 mars, un "instant musical" célébrait la résidence au collège de Moulins du Concert d'Astrée, la formation baroque dirigée par Emmanuelle Haïm.

 

Je suis prête à parier que dans 20 ans, vous direz à votre famille, à vos amis : j'ai vu jouer le Concert d'Astrée au collège de Moulins, j'ai chanté avec eux !

Béatrice Descamps-PlouvierDifficile de ne pas être d'accord avec Béatrice Descamps-Plouvier, vice-présidente du Conseil départemental chargée de la Culture, lorsqu'elle s'est adressée aux élèves réunis dans l'auditorium du collège de Moulins, à Lille.

Les enfants (et les parents également présents) venaient de vivre un instant musical empreint de grâce, mais aussi de beaucoup d'enthousiasme et d'humour.

La joie communicative avec laquelle les musiciens du Concert d'Astrée transmettent aux élèves leur amour de la musique n'a pas échappé à l'élue.

Vous avez beaucoup de chance d'avoir une salle comme celle-ci et d'être accompagnés par des musiciens tels que ceux du Concert d'Astrée

a-t-elle lancé aux élèves.

Ceux-ci n'ont pas seulement écouté : ils ont participé ! La classe à horaires aménagés musique (CHAM) dont les élèves bénéficient de cinq heures de chant et de solfège par semaine en partenariat avec le Conservatoire de Lille, et la chorale du collège ont en effet donné de la voix, sous la direction de Mme Tristram, professeur d'éducation musicale, interprétant notamment "Carmen" de Stromae.

 

La chorale du collège de Moulins

Mme Tristram dirige la chorale du collège.

 

 

Du baroque au rap et de Persée aux super-héros

 

Puis Isabelle Saint-Yves, musicienne du Concert d'Astrée, fit participer la salle à une "leçon chantée" sur le rôle de la basse continue dans la musique. Dans la musique baroque, bien entendu (c'est la spécialité du Concert d'Astrée), mais aussi dans la pop et le rap. Isabelle Saint-Yves sut ainsi captiver les enfants en leur démontrant qu'on retrouvait ce "continuo" dans les chansons de Pharrell Williams ou encore de Stromae, décidément populaire auprès des collégiens.

Auparavant, la salle avait été enchantée par un petit récital dirigé par Emmanuelle Haïm, enchaînant avec un bonheur communicatif des extraits de l'Armide et de Persée de Lully, du Dardanus et des Indes galantes de Rameau, avec le renfort des chanteurs Laurent Naouri et Aurélia Legay.

 

Emmanuelle Haïm

Emmanuelle Haïm (au centre), les musiciens du Concert d'Astrée et le baryton Laurent Naouri (de dos, à droite) ont su communiquer aux collégiens leur passion de la musique.

 

Très applaudi, Laurent Naouri préfaça son interprétation de Méduse dans Persée d'un petit cours brillant et plein d'humour sur les personnages de Persée et de Méduse ("tellement moche que Lully a eu l'idée de faire chanter son rôle par un homme"), établissant un parallèle entre la mythologie grecque et les films de super-héros dont les enfants sont familiers.

 

Nous inaugurons aujourd'hui la résidence du Concert d'Astrée, mais depuis le début de l'année, le travail a commencé, des rencontres avec les musiciens ont lieu dans toutes les disciplines

a précisé la principale du collège de Moulins, Dominique Durot, rappelant que l'axe culturel est au cœur du projet d'établissement :

La musique est entrée dans toutes les classes, tous les enfants bénéficient de cette richesse. Cette ouverture culturelle va servir tous les apprentissages.

 

 

 

 


Photos : Philippe Houzé

 


baseline