Version imprimable - Nouvelle fenêtre

Le président des Départements de France prend le pouls du Nord

Publié le 19 février 2016 | Le Nord Institution


Bussereau Lecerf collège Halluin photo D. Lampla

A l’invitation de Jean-René Lecerf, Dominique Bussereau, président de l’Assemblée des Départements de France (ADF), a effectué le 18 février 2016, une visite de travail dans le Nord. Histoire de mieux appréhender les difficultés de notre Département.

 

Et voici la grande misère du Département du Nord !

s’est exclamé Jean-René Lecerf en entrant dans une salle de classe désaffectée du collège Robert-Schuman à Halluin, première étape de la visite de M. Bussereau.

Des plafonds, desquels pendent des fils électriques, soutenus par des poutres métalliques, murs et sols hors d’âge, l’ensemble de l’établissement est très vétuste.

Aussi, M. Lecerf a annoncé qu’il figure dans une liste de collèges à reconstruire le plus vite possible.

Pour Gustave Dassonville, maire d’Halluin et conseiller départemental,

cet établissement est devenu le mètre étalon de la vétusté des anciens collèges !

 

 

Ne reconstruire qu'un collège par an

 

Au total, il y a une quinzaine de collèges qu’il nous faut reconstruire, mais nous avons à peine les moyens d’en réaliser un par an

a précisé Jean-René Lecerf, répondant à une question de Dominique Bussereau.

Commentaire de M. Bussereau, président du Conseil départemental de Charente-Maritime :

Je n’ai pas encore vu ce genre de chose chez moi, mais cela peut arriver. Parmi les missions des Départements, il y a les collèges et l’éducation. En ce domaine, il est souhaitable, par exemple, d’augmenter les moyens informatiques dans les collèges, mais encore faut-il le pouvoir ! En ce sens, ma visite dans le Nord est une visite politique, au sens noble du terme.

 

 

La dernière chance

 

Après une séance de travail, Jean-René Lecerf et Dominique Bussereau sont revenus sur les difficultés financières énormes auxquelles sont confrontés de très nombreux Départements, et au premier rang, celui du Nord.

Le président de l’ADF fait le compte :

Fin 2015, une dizaine de Départements étaient en grande difficulté financière, due pour l’essentiel à la charge que représentent les allocations individuelles de solidarité comme le RSA. Si l’État ne prend pas ses responsabilités, à la fin de cette année, ils seront 30 ou 40, et 70 à 80 fin 2017. Dans ce cadre, le Département du Nord est l’épicentre des difficultés des Département de France. 

Pour l’heure, les deux présidents sont dans l’attente d'une réponse de l'État : une délégation de l'ADF à laquelle participera Jean-René Lecerf sera reçue par Manuel Valls à Matignon, le 25 février prochain.

 

C’est la dernière étape, notre dernière chance 

prévient enfin Jean-René Lecerf.

 

Photo : Dominique Bussereau, Isabelle Mercier, principale adjoint du collège Schuman à Halluin, Gustave Dassonville, et Jean-René Lecerf.

 

 


baseline