Version imprimable - Nouvelle fenêtre

La plateforme de stages testée par les jeunes élus

Publié le 19 février 2016 | Ambition jeunesse


Une quarantaine de membres du Conseil départemental des jeunes ont récemment testé la future plateforme destinée à aider les élèves de 3e du Nord à trouver un stage d'observation.

Réunis le matin dans l'hémicycle du Conseil départemental, les jeunes élus du CDJ ont rencontré l'équipe chargée de la Jeunesse au Département qui les a longuement interrogés sur leur expérience en matière de stages. Actuellement élèves de 3e, les conseillers départementaux juniors ont pour la plupart déjà effectué leur stage d'observation. Ils ont donc pu évoquer leurs difficultés — ou non — à trouver un stage, l'adéquation de celui-ci avec leurs domaines d'intérêt, l'aide apportée par leur établissement ou encore la situation des jeunes qui ne trouvent pas de stage. 

Chez nous, on essaie de trouver une solution pour ceux qui n'ont pas de stage. On demande aux parents des autres de les accueillir.

témoigne une collégienne. Mais d'autres sont moins positifs : ceux qui n'ont rien trouvé font leur stage à la cuisine du collège, d'autres passent la semaine en permanence… et récoltent un zéro au rapport de stage.

Beaucoup d'élèves aussi effectuent des stages par défaut, qu'ils n'ont pas vraiment choisis :

J'avais fait des recherches, ils m'avaient accepté et puis la veille ils m'ont dit que ce n'était pas possible. Alors je l'ai fait avec mon père…

Moi je voulais faire un stage avec un kiné mais finalement je me suis retrouvée avec une infirmière en maison de retraite.

Afin d'aider les collégiens à trouver des stages qui correspondent vraiment à leurs aspirations, le Département a décidé de créer une plateforme numérique pour les mettre plus facilement en lien avec les entreprises et services publics prêts à accueillir des stagiaires.

 

Après l'assemblée, l'ordinateur

 

Lors de leur séminaire d'intégration l'année dernière, les membres du CDJ s'étaient vu présenter les plateformes similaires existant dans d'autres départements (Essonne, Seine-Saint-Denis, Ville de Paris) et avaient pu en critiquer notamment les aspects visuels. Leurs commentaires ont été pris en compte pour la réalisation de la plateforme de recherche de stages nordiste qui leur a été présentée l'après-midi.

 

CDJ plateforme de stages 2

 

Répartis dans différentes salles, ils ont pu surfer à leur gré sur la plateforme et donner leur avis sur la présentation et les différentes rubriques. 

Ce qui est bien, c'est qu'on voit tout de suite ce qu'on cherche.

Ça donne des conseils sur ce qu'il faut faire et ce qu'il faut éviter. Et puis on peut télécharger des modèles de CV et de lettres de motivation et c'est bien car quand on en cherche sur Internet, on ne trouve que des lettres pour les gens qui cherchent du travail.

La géolocalisation c'est bien car on peut voir si c'est loin par rapport à chez nous.

Ce test a aussi permis de relever quelques détails à corriger, notamment des termes que les jeunes ne comprennent pas bien, comme "candidature spontanée". Ou encore une rubrique "Actualités" dont ils ne voient pas bien l'intérêt. Les collégiens ont aussi pu commenter la formulation de quelques offres de stages qui leur ont été distribuées.

Globalement conquis par cette plateforme qui sera prochainement mise en ligne et devrait être pleinement opérationnelle pour la rentrée, les jeunes élus ont d'ores et déjà réfléchi à la manière dont leurs successeurs au CDJ pourraient communiquer afin de la faire connaître à l'ensemble des élèves de 3e.


baseline